Air France et plusieurs compagnies suspendent leurs vols vers Israël

Mots-clefs : , , , , , ,

Un Boeing de la compagnie Delta Airlines (SIPA)Un Boeing de la compagnie Delta Airlines (SIPA)

Delta Airlines a annoncé mardi 22 juillet la suspension sine die de ses vols à destination d’Israël en raison des tensions dans la région. La compagnie aérienne américaine entend ainsi “assurer la sécurité de ses passagers et de ses employés”.

Cette décision a eu un effet immédiat sur son programme de vols. L’un de ses Boeing 747 parti de l’aéroport JFK de New York à destination de Tel Aviv (DL 68) avec 290 personnes à bord a été dérouté vers Paris-Charles de Gaulle en raison d’informations faisant état de roquettes ou de débris près de l’aéroport Ben Gourion.

“Delta a suspendu jusqu’à nouvel ordre son service depuis et vers l’aéroport international Ben-Gourion à Tel Aviv et son hub de New York JFK”, indique la compagnie. “En coordination avec l’Agence fédérale américaine de l’aviation (FAA), nous prenons cette mesure pour assurer la sûreté et la sécurité de nos passagers et de nos employés”.

Deux semaines après le début d’une offensive menée par Israël dans la bande de Gaza, qui a fait plus de 600 morts palestiniens, le chef de l’ONU et celui de la diplomatie américaine tentaient mardi d’arracher un cessez-le-feu. Vingt-sept soldats et deux civils israéliens ont également trouvé la mort depuis le début de ces opérations.

Lundi le département d’Etat avait émis un avertissement demandant aux ressortissants américains de ne pas se rendre en Israël, dans la bande de Gaza ou en Cisjordanie.

(Avec AFP)

Le site Flightradar.com, qui suit les avions à la trace et en temps réel, a twitté une capture d’écran montrant le demi-tour accompli par l’avion de Delta.

Partager


Challenges.fr – Toute l’actualité de l’économie en temps réel

Partager cet article