Albert Dupontel chassé d'un hôtel particulier qu'il louait 1200 euros à la Région Ile-de-France

Mots-clefs : , , , , , , , , , , ,

La Région Ile-de-France va récupérer, pour le vendre, un hôtel particulier qu’elle louait à très bas prix depuis 2012 à la société de production du cinéaste et acteur Albert Dupontel. Cette révélation de La Lettre A a été confirmée ce vendredi par le conseil régional.

Cet ancien lycée professionnel d’esthétique appartenant à l’État puis transféré en 2010 à la Région, sous la mandature du socialiste Jean-Paul Huchon, avait été loué à la société de production ADCB films d’Albert Dupontel, pour la somme de 300 euros par semaine, soit 1.200 euros par mois. Le bail arrivait à expiration à la fin de l’année.

Situé dans le XVIIe arrondissement, l’Hôtel Fortuny est un monument historique classé. Pour en permettre la vente, il va encore falloir procéder à son déclassement, comme le stipule un rapport remis au conseil régional et publié en septembre.

L’immeuble évalué entre 9 et 11 millions d’euros

Le bâtiment est estimé par France Domaine entre 9 et 11 millions d’euros. Il est proposé de vendre ce bien « pour lequel la région n’a pas de projet particulier en vue de valoriser de manière optimale le patrimoine régional et de dégager de cette vente une recette fort utile au vu de la contrainte budgétaire régionale », écrit le projet de délibération.

Un second site, le « site des Camélias », ancien lycée professionnel construit dans les années 1930 dans le XIVe arrondissement et fermé depuis 1990, sera également proposé au déclassement et, dans la foulée, à la vente. Il est évalué à 1 million d’euros et deux repreneurs sont intéressés, dont l’hôpital Saint Joseph situé à proximité.

Votre argent RSS – economie

Partager cet article