Allocations chômage, carte grise, gaz: ce qui change le 1er novembre

Mots-clefs : , , , , ,

Comme chaque début de mois, plusieurs changements réglementaires interviennent. En voici les principaux.

Le prix de certaines consultations médicales augmente

Après le passage de la consultation de base chez un généraliste à 25 euros le 1er mai dernier, de nouvelles revalorisations entrent en vigueur le 1er novembre, conformément à un accord conclu il y a plus d’un an entre l’Assurance maladie et les syndicats de médecins libéraux. Il instaure deux nouveaux niveaux de consultations pour les actes « complexes » ou « très complexes », pour lesquels le tarif de la sécu passe à 46 ou 60 euros.

Changement de règles pour les nouveaux demandeurs d’emploi

La nouvelle convention d’assurance chômage, dont l’essentiel entre en vigueur mercredi pour trois ans, fait des perdants chez les seniors et les salariés enchaînant les contrats courts, mais des gagnants chez les cadres.

11% des intérimaires obtiendront ainsi une indemnisation plus rapidement et 4% y accéderont alors que ce n’était pas le cas jusque-là. Mais une fois indemnisés, le nouveau mode de calcul des allocations sera moins favorable aux nouveaux allocataires qui ont enchaîné des contrats de moins d’une semaine.

La situation se corse également pour les jeunes seniors. Les demandeurs d’emploi âgés de 50 à 55 ans n’ont plus droit à une indemnité pendant 36 mois, du fait du durcissement des règles d’entrée dans la « filière senior ». A partir de ce mercredi, les chômeurs n’entreront pleinement dans cette catégorie qu’à compter de leur 55ème anniversaire. Avant, la durée est réduite: 24 mois jusqu’à 52 ans, puis 30 mois (+ un bonus de 6 mois si le demandeur d’emploi se forme).

Enfin, l’assouplissement des règles de « différé d’indemnisation » permettra aux demandeurs d’emploi ayant touché de fortes indemnités de fin de contrat, principalement des cadres, de patienter moins longtemps avant d’être indemnisé. Le calcul du « différé » leur sera plus favorable et le délai ne pourra excéder 150 jours, contre 180 aujourd’hui.

Hausse des tarifs réglementés du gaz

Les tarifs réglementés du gaz naturel, encore appliqués par Engie à plusieurs millions de clients en France, augmenteront en moyenne de 2,6%. Les tarifs réglementés augmenteront de 0,8% pour les consommateurs qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 2,7% pour ceux qui l’utilisent pour se chauffer et de 1,2% pour ceux qui en font un double usage chauffage et cuisson.

L’obtention de carte grise uniquement par internet

A partir de mercredi, les préfectures et sous-préfectures fermeront leurs guichets dédiés à l’obtention d’une carte grise. Il faudra donc obligatoirement effectuer les démarches en ligne, que ce soit pour un changement de carte grise, un changement d’adresse, ou un duplicata. Un site internet a ainsi été mis en place https://immatriculation.ants.gouv.fr/

Début de la trêve hivernale

La trêve hivernale qui débute mercredi suspend les expulsions pour une durée de cinq mois. En 2016, 15.222 ménages ont été expulsés avec le concours de la force publique, soit environ 34.400 personnes, selon la Fondation Abbé Pierre.

Votre argent RSS – economie

Partager cet article