Analyse et Stratégie : La cotation directe, c'est quoi ?

Mots-clefs : , , , , ,

En Bourse, il y a plusieurs manières de faire son entrée en Bourse. Dans la grande majorité des cas, une entreprise profite de cette opération pour lever les fonds qui lui seront nécessaires à mettre en œuvre le plan stratégique présenté à la communauté financière, qu’il s’agisse de développement de nouveaux produits, d’une accélération en matière de politique commerciale ou d’implantation géographique, voire d’acquisitions.

Dans le cadre d’une cotation directe, il n’y a pas de levée de fonds, donc pas d’augmentation de capital, soit pas de création de nouveaux titres. Il n’est donc pas possible d’acquérir des titres, à un prix d’abord indicatif puis fixe en fonction de la demande, avant les premières négociations. Il faut attendre la première cotation, la première confrontation entre l’offre et la demande sur le marché secondaire de l’action. Les titres mis à disposition sont donc cédés par des actionnaires qui ont accompagné le groupe au cours des années précédentes ou par exemple par des salariés.

Si l’on dit que ce type d’introduction en Bourse est adapté à des périodes un peu moins stables en Bourse, c’est aussi le moyen d’éviter d’avoir recours aux intermédiaires financiers qui préparent les IPO, et dont les commissions peuvent atteindre 7% du montant de l’introduction. A condition de ne pas avoir à lever d’argent frais… ce qui est rare. Et ensuite, quoi qu’il en soit, c’est la Bourse et les opérateurs qui décident !

Investir – Analyses et opinions – Les Echos Bourse

Partager cet article