Apple : le projet automobile Titan réduit à un mythe ?

Mots-clefs : , , , , ,

Les ambitions d’Apple dans le secteur automobile auraient été largement revues à la baisse. C’est en tout cas ce qu’affirme le New York Times, se basant sur des indiscrétions issues de l’entourage du géant américain. Des difficultés financières à rapprocher de la volonté de plusieurs pays européens de réclamer à Apple une partie des impôts impayés sur leur territoire respectif.

Selon le journal anglo-saxon, le géant à la pomme a stoppé des pans entiers de son projet automobile. Des dizaines de personnes travaillant sur le sujet ont même été licenciées.

Si certes, le groupe n’a jamais confirmé officiellement l’existence du projet Titan, lors de la présentation des derniers résultats trimestriels, son patron, Tim Cook, avait fait des commentaires qui avaient alimenté les spéculations. L’information du New York Times fait suite quant à elle au départ de Steve Zadesky, ancien de chez Ford qui avait rejoint les rangs d’Apple il y a seize ans, et a quitté le géant à la pomme en janvier dernier, alors qu’il était à la tête du fameux projet.

Apple aurait également indiqué à ses salariés que les licenciements faisaient partie d’une « réinitialisation » du projet. Un reset qui se traduirait au final par un changement de stratégie : le groupe ne chercherait plus désormais à concevoir et produire un véhicule mais se concentrerait sur les technologies de conduite autonome. Il pourrait ainsi développer une licence en vue de la distribuer aux constructeurs automobiles dotés, eux, des infrastructures nécessaires à la conception de véhicules.

Selon le New York Times, Apple s’est mis à débaucher activement des vétérans de l’industrie automobile depuis 2014, ainsi que des spécialistes des batteries ou de la reconnaissance visuelle par ordinateur.

Si l’équipe du projet Titan a atteint plus d’un millier de personnes, il n’en demeure pas moins qu’Apple a du mal à définir quelle pourrait être la valeur ajoutée qu’il pourrait apporter par rapport à d’autres entreprises.

Sources : New-York Times

Elisabeth Studer – 12 septembre 2016 – www.leblogfinance.com

Le Blog Finance

Partager cet article