Assurance santé animaux

Mots-clefs : , ,

Qu’il s’agisse d’un chat, d’un chien, ou encore de ce que l’on appelle un nouvel animal de compagnie (NAC), un animal a parfois besoin d’être soigné. Mais les frais liés aux soins vétérinaires sont parfois très élevés, et peuvent représenter un budget conséquent pour un ménage. Les organismes d’assurances proposent donc des contrats d’assurance santé animaux. Pourquoi y souscrire ? Que garantissent-ils et quelles sont leurs spécificités ? Petit tour d’horizon de l’assurance santé pour les animaux.

Souscrire une assurance santé pour son animal

Certes, assurer son animal de compagnie n’est pas une obligation pour un propriétaire, contrairement par exemple à une assurance automobile. Mais la santé d’un animal est souvent plus précieuse pour ses maîtres, et la vie d’un animal domestique peut être longue : les risques qu’il soit un jour confronté à la maladie ou à un accident sont ainsi non négligeables, et peuvent être anticipés grâce à la souscription d’une assurance santé pour animaux.

En effet, les soins vétérinaires sont onéreux. Des honoraires du vétérinaire aux frais médicaux en passant par d’éventuelles interventions chirurgicales, les dépenses de santé d’un animal peuvent grimper rapidement. Certains propriétaires peuvent parfois être contraints de reporter un soin faute de moyens financiers suffisants : c’est pour éviter ce type de situation que l’assurance santé pour animaux s’impose comme une bonne alternative.

Les garanties des assurances santé pour animaux

Il n’existe pas une seule assurance santé pour animaux, mais une multitude ! En la matière, les compagnies d’assurances proposent de nombreuses formules adaptées aux besoins et aux particularités de chaque espèce domestique.

Il est vrai qu’un chat et un chien ne sont pas confrontés à des risques exactement similaires ; aussi, les couvertures proposées diffèrent. Les tarifs des assurances santé également : plus le coût annuel de l’assurance sera élevé, plus, logiquement, l’indemnisation des soins vétérinaires le sera aussi.

À noter cependant : les remboursements annuels sont généralement soumis à un plafond, à connaître avant de signer le contrat. En termes de garanties, les contrats peuvent prendre en charge :

  • les honoraires des vétérinaires ;
  • les frais d’hospitalisation ;
  • les frais médicaux : radiographies, analyses sanguines… ;
  • le coût des médicaments ;
  • les frais d’obsèques…

Spécificités et exclusions

La grande majorité des assurances santé pour animaux prévoient un délai de carence. Cette période d’attente correspond à l’intervalle entre la souscription du contrat et sa mise en oeuvre effective.

Cela permet à l’organisme d’assurer que l’animal concerné par le contrat ne souffrait pas d’une maladie avant la souscription, que le propriétaire aurait dissimulée afin de pouvoir bénéficier d’une couverture immédiate. Ainsi, le délai de carence est une disposition légale qui évite les déclarations fallacieuses des propriétaires.

En cas de doute, l’assureur pourra exiger la remise d’un certificat d’examen de santé de l’animal. Les organismes d’assurances pratiquent également certaines exclusions d’animaux : l’âge de l’animal fait partie des critères les plus courants, puisque la plupart des assureurs refusent les animaux trop jeunes ou trop âgés.

Pour une lecture illimitée hors ligne, vous avez la possibilité de télécharger gratuitement cet article au format PDF :

Assurance-sante-animaux.pdf

Réalisé en collaboration avec des professionnels du droit et de la finance, sous la direction d’, diplômé d’HEC


DerniÃres astuces

Partager cet article