Assurance-vie Afer : bientôt une option gestion sous mandat ?

Mots-clefs : , , , , , ,

L’assemblée générale de l’Afer a adopté une résolution ouvrant la voie à de nouvelles options de gestion pour le contrat éponyme, et au lancement de nouveaux produits d’assurance et de retraite.

Pas de surprise cette année à l’assemblée générale de l’Afer, le 26 juin dernier : les résolutions présentées par le conseil d’administration de l’association ont été validées, les autres rejetées. Ces résolutions comportent toutefois plusieurs évolutions notables pour le contrat d’assurance-vie Afer, à commencer par la diminution du ticket d’entrée : l’AG a validé le fait de « ramener le minimum de l’épargne constituée à 100 euros, au lieu de 776 euros ». La modification n’a pas encore été apportée sur la documentation contractuelle mais le seuil de versement initial devrait donc être abaissé à la prochaine mise à jour.

L’AG a aussi approuvé une résolution sur les options de gestion, donnant mandat au conseil d’administration pour « permettre l’introduction de nouvelles options d’investissement et de gestion de l’épargne entre les différents supports ». Pour plus de détails, il faudra attendre le lancement de ce nouveau mode de gestion, mais les adhérents votants ouvrent ainsi la voie à une option de gestion sous mandat sur le contrat Afer.

Bientôt un plan d’épargne retraite Afer ?

Une autre résolution permet elle au même conseil d’intégrer des supports en unités de compte (UC) avec des « limites d’investissement dans le temps ou en montant », ce qui pourrait permettre d’intégrer des fonds structurés, avec une performance ou une garantie sous condition, au portefeuille.

Enfin, l’Afer ouvre la porte à de « nouveaux produits d’assurance et de retraite », une résolution approuvant la création de nouveaux produits assis « sur le fonds garanti ». La porte ouverte à la création d’un Plan d’épargne retraite (PER) individuel, tel que prévu dans le projet de loi Pacte ?

Plus d’infos sur le contrat Afer

Actualité économique sur cbanque.com

Partager cet article