Bail-in – Définition

Mots-clefs : ,

Le bail-in est une pratique qui impose à certains créanciers d’une banque (y compris parfois de simples clients épargnants) une diminution du montant des créances qu’ils possèdent sur l’établissement de crédit ou une conversion de celles-ci en actions de capital.
Cette méthode a déjà été pratiquée par certains Etats (Chypre notamment) pour venir en aide aux banques considérées comme trop importantes pour les laisser faire faillite (banques “too big to fail”). Cet outils peut parfois directement viser les comptes bancaires des déposants, éventuellement sous certaines conditions de seuil de dépôt dans l’établissement concerné (lorsque les sommes déposées dépassent un plafond de 100 000 euros par exemple).

A voir également

Communautés d’assistance et de conseils.

Réalisé en collaboration avec des professionnels du droit et de la finance, sous la direction d’, diplômé d’HEC


Dernières astuces

Partager cet article