Bloomberg: 20 millions de dollars pour la lutte anti-tabac

Mots-clefs : , , , , ,

La Fondation du milliardaire et ancien maire de New York Michael Bloomberg a dévoilé mardi 14 août les noms des organisations choisies pour diriger STOP, une ONG dotée de 20 millions de dollars sur 3 ans, chargée de dénoncer les « pratiques trompeuses » de l’industrie du tabac.

L’Université de Bath (Royaume-Uni), le Centre mondial pour la bonne gouvernance dans la lutte anti-tabac (Thaïlande) et l’Union internationale contre la tuberculose et les maladies respiratoires (Paris) dirigeront « collectivement un nouveau groupe mondial de surveillance de l’industrie du tabac: STOP (Arrêt des organisations et des produits du tabac) ».

« Ensemble, ils peuvent contribuer à sauver beaucoup de vies », a déclaré M. Bloomberg par téléphone à l’AFP. Ce groupe publiera des rapports d’investigation détaillant les « stratégies trompeuses » de l’industrie du tabac et fournira des outils et du matériel de formation aux pays à revenu faible ou intermédiaire pour lutter contre son influence.

« Manoeuvres sournoises »

« STOP protégera les consommateurs en mettant en lumière les manoeuvres sournoises de l’industrie du tabac, y compris le marketing ciblant les enfants », estime Michael Bloomberg, ambassadeur mondial de l’OMS pour les maladies non transmissibles et fondateur de Bloomberg Philanthropies.

« Ils (les industries du tabac, ndlr) veulent promouvoir leurs produits et faire de l’argent pour leurs actionnaires », a-t-il dit à l’AFP, avant d’ajouter: « Mais ça tue des personnes, et j’ai toujours pensé qu’il y a un moment où il y a des choses plus précieuses, plus importantes, que d’augmenter les bénéfices ». La fondation de l’ex-maire de New York, Bloomberg Philanthropies, a engagé près d’un milliard de dollars depuis 2007 pour lutter contre le tabagisme dans le monde, précise cette dernière.

« L’industrie du tabac est un obstacle majeur à la lutte mondiale contre le cancer et les maladies cardiaques », a commenté le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans un communiqué de la fondation.

Michael Bloomberg, ex-fumeur, avait annoncé ce projet à l’occasion de la 17e Conférence mondiale « Tabac ou santé » en mars au Cap, en Afrique du Sud. Près de 80% du milliard de fumeurs que compte la planète vivent dans des pays à revenu faible ou intermédiaire, selon l’OMS. L’épidémie de tabagisme tue plus de 7 millions de personnes chaque année, selon cet organisme des Nations unies.

(Avec AFP)

Challenges en temps réel : Entreprise

Partager cet article