BMW préfère la rentabilité à la place de leader devant Mercedes

Mots-clefs : , , , , ,

Alors que Mercedes pourrait devenir leader mondial en termes de volumes de ventes sur le secteur du luxe, BMW, le détenteur du palmarès depuis 11 ans, vient de déclarer vouloir privilégier la rentabilité par rapport à une lutte à tout prix pour conserver son titre de numéro un mondial.
Les chiffres sont serrés : au premier semestre 2016, BMW a en effet vendu 986.557 voitures sous sa marque contre 1.006.619 pour Mercedes. En 2015, BMW a écoulé 1,91 million de véhicules sous sa marque, contre 1,87 million pour Mercedes et 1,80 million pour Audi.

« Nous sommes convaincus qu’une croissance rentable représente beaucoup plus que simplement être le numéro un mondial en termes de ventes et de volumes, surtout à un moment où les acteurs du secteur premium utilisent de plus en plus des remises de prix pour gagner en compétitivité », a déclaré le nouveau président du directoire de BMW, Harald Krüger, à l’occasion de la publication des résultats trimestriels du groupe. Lesquels se sont avérés meilleurs que prévu grâce à la demande pour le SUV X1 et la nouvelle série-7.

En terme de rentabilité, la division automobile de BMW a dégagé une marge de 9,5% sur le trimestre contre 8,4% un an plus tôt. Depuis maintenant plus de deux ans, la valeur de la marge dépasse la barre des 8%.

Reste que selon le directeur financier de BMW, Friedrich Eichiner, BMW Group, propriétaire également des marques Rolls-Royce et Mini, serait assuré de conserver sa place de leader du marché haut de gamme pour longtemps si toutes ses marques étaient prises en considération.

Sources : BMW, Reuters

Elisabeth Studer – 03 août 2016 – www.leblogfinance.com

Le Blog Finance

Partager cet article