Brésil : la Banque centrale maintient son taux directeur à 6,5%

Mots-clefs : , , , , ,

La Banque centrale du Brésil (BCB) a maintenu mercredi son taux directeur à 6,5%, jugeant que la poussée de l’inflation en juin suite à une grève des transporteurs routiers était « temporaire ».

La décision, adoptée à l’unanimité par les neuf membres du Comité de politique monétaire (Copom) de la BCB, est conforme aux prévisions de la grande majorité des analystes.

« L’inflation de juin (+1,26% par rapport à mai) a reflété les effets haussiers significatifs de la paralysie du secteur des transports et d’autres ajustements de prix » mais « des données récentes corroborent la vision que ces effets doivent être temporaires », a dit la BCB dans un communiqué.

La grève des camionneurs contre la hausse du diesel fin mai a provoqué une pénurie alimentaire, de fournitures et de carburant, affaiblissant une économie qui est sortie de deux années de récession en 2017 avec une croissance modeste de 1%.

Sur un an, le Brésil a enregistré une hausse des prix de 4,39% en juin, contre 2,86% en mai. Elle reste néanmoins légèrement inférieure à l’objectif de 4,5% fixé par le gouvernement, avec un plancher à 3%.

Le marché table sur une inflation de 0,30% en juillet par rapport à juin et de 4,11% en 2018, d’après l’enquête hebdomadaire Focus de la BCB.

Le dollar s’est par ailleurs stabilisé ces dernières semaines autour de 3,70 réais, après avoir frôlé les 4 réais, atteignant son cours le plus élevé depuis deux ans.

Dans un contexte de hausse des taux aux Etats-Unis et de guerre commerciale entre Washington et Pékin, les investisseurs ont été amenés à chercher des placements plus sûrs, au détriment des marchés émergents.

Le taux devrait être maintenu à 6,5% jusqu’à la fin de l’année, avant d’être relevé aux alentours de 8% courant 2019, selon les prévisions des analystes interrogés par l’enquête Focus.

Actualité économique sur cbanque.com

Partager cet article