CAC 40 : Après une semaine à +3,3%, le CAC franchit le seuil des 5.400 points

Mots-clefs : , , , , , ,

(BFM Bourse) – L’indice phare de la Bourse de Paris enregistre une hausse de 3,3% cette semaine, à la faveur d’une cinquième séance consécutive dans le vert (+1,04%). Ce qui lui permet de reconquérir le seuil de 5.400 points qu’il n’avait pas atteint depuis octobre 2018.

Le ballet auquel se livrent les “quatre sorcières” en ce troisième vendredi du troisième mois de l’année entraîne une certaine volatilité sur le marché parisien, mais plutôt dans le bon sens. Après une ouverture proche de l’équilibre, le CAC 40 a bénéficié d’une poussée accrue en fin de matinée, pour afficher un gain de près de 1% à la mi-séance avant de le consolider dans l’après-midi pour boucler en hausse de 1,04% à 5.405,32 points. Après un recul de 0,6% la semaine dernière, son deuxième repli hebdomadaire en 2019, le marché s’adjuge pas moins de 3,3% sur les cinq dernières séances.

À noter que l’activité inhérente aux “sorcières”, correspondant au débouclage simultané de positions sur dérivés, a entraîné un afflux massif de volumes, avec plus de 9 milliards d’euros de volumes, contre 3 milliards en moyenne habituellement. Sur les quelques 2.300 séances de la Bourse de Paris depuis le 1er janvier 2010, seules 16 séances avaient jusque là enregistré un plus gros volume d’échanges.

Wall Street profite des commentaires de Trump sur la guerre commerciale

À la faveur de commentaires rassurants de Donald Trump sur l’issue du conflit commercial qui oppose les États-Unis à la Chine depuis de longs mois et qui devrait aboutir à un accord “au cours du prochain mois” selon le président américain, la Bourse de New York a ouvert en hausse vendredi. D’autant que, du côté chinois, Pékin a également annoncé des mesures visant à endiguer le ralentissement de son économie. Peu avant 18h, le Dow grimpe de 0,8%, le S&P de 0,7% et le Nasdaq de 1% malgré le nouveau repli de Tesla (-4,6%) après la présentation de son nouveau “Model Y” qui n’a pas convaincu les investisseurs.

STMicro flambe, les opérateurs et l’automobile portent le CAC

Bien orienté depuis le début de l’année, le titre STMIcroelectronics domine le palmarès du CAC ce vendredi avec un gain de 5%, dans un volume d’échanges nourri (0,8% du tour de table), qui porte son rebond depuis le début de l’année à près de 20%. Deux secteurs sortent du lot vendredi sur l’indice phare de la cote parisienne : les opérateurs télécoms et l’automobile, encore. De fait, Bouygues et Orange s’adjugent respectivement 2,8% et 2,7% tandis que les valeurs automobiles profitent des vents contraires qui soufflent sur leurs concurrents allemands avec le gendarme américain de la Bourse qui a annoncé des poursuites à l’encontre de Volkswagen dans le cadre du Dieselgate. Renault prend 5%, Peugeot 1,33% et les équipementiers progressent nettement (+3,3% pour Valeo, +1,7% pour Michelin).

Sur le reste de la cote, Elior sans annonce particulière avance de 3,8%, tout comme Korian qui renoue ainsi avec un plus haut qu’il n’avait plus atteint depuis novembre 2015. ADP gagne également 2% sur l’annonce d’une progression de 5,2% du trafic dans ses aéroports parisiens en février. La biotech Nicox, que son patron Michele Garufi juge toujours sous-évaluée par rapport à ses pairs américains, monte de 0,8% grâce à un accord de licence, le second en trois mois, conclu avec le chinois Ocumension.

A la baisse, Genfit rétrograde de près de 2% tandis que la firme a lancé la construction du livre d’ordres en vue de son introduction au Nasdaq, tandis qu’une note négative d’Oddo BHF pèse sur Mercialys (-3,2%), la foncière issue du groupe Casino.

Enfin, au chapitre pétrolier, le baril de Brent européen recule de 0,34% à 66,95 dollars vers 18h10 tandis que le WTI américain est presque stable (-0,05%) à 58,5 dollars. Sur le Forex, l’eurodollar grignote un peu face au billet vert (+0,1%) à 1,1319 dollar.

Quentin Soubranne – ©2019 BFM Bourse

Votre avis

Actu et Conseils – BFM Bourse

Partager cet article