CAC 40 : La Bourse de Paris a résisté, malgré les doutes sur l'Italie

Mots-clefs : , , , , ,

EuronextEuronext

(Tradingsat.com) – La Bourse de Paris a terminé proche de l’équilibre mardi (+0,05%), se maintenant à ses sommets annuels malgré les doutes concernant la situation politique italienne.

L’indice CAC 40 a pris 2,59 points à 5.640,10 points, dans un volume d’échanges de 3,5 milliards d’euros. La veille, il avait fini en hausse de 0,41%, à son niveau le plus haut depuis la mi-décembre 2007.

« Le marché a été un peu hésitant mais il reste globalement complaisant, bien orienté sur une dynamique haussière, malgré des sujets d’inquiétudes », a commenté auprès de l’AFP Andréa Tuéni, un analyste de Saxo Banque.

La situation politique en Italie « reste surveillée de près, même si le marché n’a pas eu de réaction importante jusqu’à présent », a-t-il précisé.

Deux mois et demi après les élections en Italie, la coalition antieuropéenne en train de se mettre en place à Rome ne cache pas ses intentions de pratiquer une politique de relance en laissant déraper le déficit public et la dette.

« Si le risque venait à se matérialiser de manière plus nette, il pourrait y avoir une réaction un peu plus violente, étant donné que la CAC 40 a enregistré huit semaines consécutives de hausse », a estimé l’analyste.

La faiblesse de l’euro face au dollar ainsi que l’apaisement des tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine ont en revanche été des facteurs de soutien lors de la séance du jour, selon l’expert.

L’euro était stable mardi après-midi face au dollar, après avoir atteint la veille un plus bas depuis mi-novembre.

Sur le terrain des valeurs, le secteur des télécoms s’est distingué alors que les quatre opérateurs de réseaux fixe et mobile français ont investi près de 10 milliards d’euros (9,6 milliards d’euros) en 2017 dans le déploiement de leurs réseaux, hors rémunération des fréquences, un montant record, selon l’Autorité de régulation des télécoms (Arcep).

Iliad a pris 7,3% à 141,55 euros, Bouygues 4,54% à 41,90 euros et Orange 4,06% à 14,87 euros.

Altice a terminé la séance en très forte hausse de +61,44% à 2,42 euros, avec le détachement de la distribution à venir des 67,2% détenus au capital de la filiale américaine aux porteurs d’actions en Europe.

Europacorp a retrouvé des couleurs (+2,17% à 2,35 euros) après avoir chuté de plus de 15% la veille. Luc Besson, le PDG de la société de production, est visé par une plainte pour viol, une accusation qu’il dément catégoriquement.

Deinove a bondi de +6,85% à 3,745 euros, après avoir assuré que son programme était « en bonne voie pour aboutir au lancement commercial d’une alternative naturelle compétitive sur le marché des aliments pour animaux d’élevage. »

F.B. avec AFP

Actu et Conseils – Trading Sat

Partager cet article