CAC 40 : La Bourse de Paris démarre la semaine dans le rouge

Mots-clefs : , , , , ,

EuronextEuronext

(Tradingsat.com) – La Bourse de Paris a fini en repli (-0,56%) lundi, entamant la semaine dans la morosité alors que les investisseurs goûtent peu l’appréciation de l’euro face au dollar.

L’indice CAC 40 a cédé 30,37 points à 5.360,09 points dans un volume d’échanges modeste de 2,8 milliards d’euros. Vendredi, il avait fini en petite hausse de 0,20%.

La cote parisienne, qui a ouvert en léger recul, a effectué une incursion au-dessus des 5.400 points avant de marquer de nouveau le pas.

« C’est un marché assez nerveux, avec des baisses suivies de rebonds puis de nouveau de chutes, que l’ouverture de Wall Street n’arrive pas à rassurer tout à fait », observe auprès de l’AFP Daniel Larrouturou, directeur général délégué de Diamant Bleu Gestion.

Si le marché a entamé la journée dans le rouge dans le sillage des Bourses asiatiques, il a aussi souffert de l’appréciation de l’euro, lequel s’est rapproché en séance du seuil de 1,20 dollar, un phénomène pesant sur les titres des sociétés exportatrices.

« Le catalyseur de court terme est la perspective d’une grande coalition en Allemagne qui semble se dessiner », relève M. Larrouturou, cette stabilisation politique profitant à l’euro.

Lundi, la chancelière allemande Angela Merkel a en effet confirmé la volonté de son camp conservateur de discuter « sérieusement » avec les sociaux-démocrates pour former un gouvernement en Allemagne.

En outre, « après une semaine orientée à la hausse, il y a un peu d’attentisme alors que le sénat américain va essayer de voter sur la réforme fiscale » cette semaine, juge M. Larrouturou.

Secteur pétrolier en repli

Du côté des indicateurs, l’agenda était particulièrement dégarni ce lundi, en dehors de l’indice de confiance des consommateurs en Italie, qui a légèrement diminué en novembre.

Les investisseurs ont aussi pris connaissance des ventes de maisons neuves aux Etats-Unis, lesquelles ont encore progressé en octobre, dépassant largement les prévisions des analystes.

Sur le front des valeurs, Euler Hermes s’est envolé de 20,09% à 121,35 euros, s’alignant sur le prix proposé par l’assureur allemand Allianz dans le cadre de son offre sur la part du capital qu’il ne détient pas encore.

Le secteur pétrolier a souffert sur fond de repli des cours de l’or noir, à l’image de Vallourec (-3,20% à 4,33 euros), TechnipFMC (-1,05% à 22,25 euros), CGG (-1,38% à 3,57 euros) et Maurel et Prom (-0,84% à 3,53 euros).

Ingenico a profité (+3,68% à 85,13 euros) d’un relèvement de la recommandation sur son titre à « neutre » contre « sousperformer » auparavant par Morgan Stanley.

Icade a pris de 2,16% à 79,08 euros, bénéficiant du relèvement de l’objectif de croissance de son flux de trésorerie pour 2017.

Sur le segment des biotechnologies, Innate Pharma a continué de glisser (-3,8% à 5,08 euros), incapable de rebondir après son plongeon de 40% de jeudi dernier, provoqué par des résultats cliniques décevants. Goldman Sachs a abaissé lundi sa recommandation sur le titre de « Acheter » à « Neutre ».

Avec AFP

Actu et Conseils – Trading Sat

Partager cet article