CAC 40 : La Bourse de Paris repasse les 5500 points, poussée par Carrefour

Mots-clefs : , , , , , ,

(BFM Bourse) – Au plus haut du mois, le CAC 40 prend 2% sur la semaine.

Le CAC 40 termine en hausse de 2% sur la semaine. Cette progression hebdomadaire a été en grande partie acquise hier par une progression d’un peu plus de 1% après la BCE et surtout un accord entre Donald Trump et Jean Claude Juncker qui apaise les tensions commerciales.

Le CAC 40 donne des signes d’essoufflement, mais continue sur sa lancée ce vendredi, en progression de 0.57% à 5511 points, après avoir passé la journée entre 5475 et 5514 points, dans une ambiance relativement calme.

En France, au niveau des statistiques, le PIB ressort en progression de 0,2% au deuxième trimestre, au même rythme qu’au trimestre précédent, un chiffre un peu décevant, avec un acquis de croissance de 1,3% alors que certains attendaient 1,8%. Mais l’attention se porte surtout sur le PIB américain…

PIB américain et Michigan proches des attentes

Le chiffre du jour, c’était le PIB américain, ressorti à 14h30 conforme aux attentes à 4,1% au 2e trimestre (en rythme annualisé), ce qui contraste avec le PIB français… Le chiffre américain est solide, le meilleur depuis 4 ans et Donald Trump a pu s’en glorifier même s’il faudra désormais voir si l’on parvient à tenir ce rythme sur l’ensemble de l’année…

A 16h, l’indice du Michigan est lui ressorti proche des attentes également, à 97.9 au lieu de 97.1 attendu, mais à un plus bas de 6 mois. Pourtant, vers 17h50, Wall Street fait du surplace, à 25554 points sur le Dow Jones (+0,11%), et le Nasdaq Composite lui chute de 0,56% à 7808 points à la suite de ces chiffres mitigés et aux résultats de Twitter, qui perd plus de 18% à 34,99$ , deuxième gadin de suite dans le secteur après la chute de Facebook hier.

Globalement, c’est un phénomène à suivre au niveau des corrélations inter-marchés, parce que le Nasdaq a été clairement leader dans la hausse de ces derniers mois, et il faudra suivre dans les prochaines semaines si ces secousses ne sont que circonscrites à Facebook et Twitter ou ont une répercussion plus globale sur les marchés.

Gros rebond de Carrefour, correction sur Kering

En dehors des statistiques américaines, les investisseurs se sont concentrés sur la salve de publications de résultats du jour, avec des écarts assez significatifs.

Ainsi, sur le CAC 40, Kering recule de plus de 7,72% à 464€ malgré de bons résultats, même si le titre a déjà pris 30% depuis le début de l’année contre 3% pour le CAC. A la moindre petite déception, le titre est donc assez logiquement sanctionné et il faut mettre cela en perspective du parcours de la valeur ces derniers mois.

Carrefour affiche lui un parcours inverse. Le distributeur a été sanctionné depuis des mois après une période difficile, concurrencé notamment par le spécialiste du e-commerce Amazon. Meme si le groupe fait encore une perte, Alexandre Bompard annonce qu’une économie de 520 millions d’euros sur les coûts. Le marché apprécie, avec un fort rebond de plus de 12% à 15,575€, même si la valeur perd encore 12% depuis le début de l’année.

Or, pétrole et euro/dollar

Concernant les autres actifs, vers 17h55, l’euro/dollar gagne un peu de terrain à 1,1659.

Au niveau des matières premières, l’or est stable à 1224$ tandis que le pétrole abandonne quelques cents, à 69,34$ sur le WTI (West Texas Intermediate).

Palmarès du CAC 40 :

Les 3 plus fortes hausses:
– Carrefour: +12,01% à 15,57€
– Technipfmc:+6,09% à 28,41€
Vinci: +3,34% à 87,36€

Les 3 plus fortes baisses:
Kering: -7,72% à 464€
Capgemini: -3,58% à 113€
Valeo: -3,25% à 43,45€

Sébastien Duhamel – ©2018 BFM Bourse

Votre avis

Actu et Conseils – Trading Sat

Partager cet article