CAC 40 : Le CAC poursuit son rebond dans des volumes réduits

Mots-clefs : , , , ,

(BFM Bourse) – Le CAC poursuit son rebond dans des volumes réduits et sur fond de baisse du dollar après les propos de Trump sur la Fed.

Après un début de séance hésitant autour de l’équilibre, le CAC poursuit finalement son rebond en ce début de semaine, au cours d’une séance calme, en l’absence d’indicateur économique majeur ou de résultat d’entreprise.

Pour autant et malgré des volumes faméliques, il y a un peu de mouvement quand même depuis ce matin, et après une ouverture en légère baisse et avoir atteint les 5367 points, le CAC a repris tout de même plus de 50 points pour revenir à 5421 points, proche de ses plus hauts du fameux 15 août.

Le rebond est surtout le fait de rachat de vendeurs, à la suite des propos de Donald Trump qui mettent la pression sur le président de la Fed Jerome Powell avant le discours de Jackson Hole vendredi après-midi, qui sera le point d’orgue de la semaine. Le marché espère également toujours un apaisement entre la Chine et les Etats-Unis, avec un nouveau cycle de discussion qui doit débuter demain.

A 12h08, le CAC rebondit de 0,7% à 5417 points.

Donald Trump met la pression sur la Fed

Au cours d’une intervention face à la presse hier soir, Donald Trump a vertement critiqué la politique de hausse des taux d’intérêts de la Fed, pourtant en cours depuis décembre 2015, et alors qu’il a lui même nommé Jerome Powell, en place depuis le début de cette année. Il s’est dit « pas emballé » par la politique de la Fed. Rien de bien surprenant dans les propos de Trump, qui avait déjà critiqué Powell il y a quelques mois et à qui il reproche de continuer à monter les taux d’intérêts et de renforcer le dollar.

A la suite de ces propos, l’euro/dollar a nettement progressé depuis hier soir, revenant à 1,1517 à 12h10 et les marchés américains ont réduit leur avance hier.

Alors que la Fed doit augmenter ses taux en septembre et en décembre de façon quasi certaine selon les marchés, ces propos visent probablement à mettre la pression sur Jerome Powell avant son discours à Jackson Hole vendredi, pour aller dans le sens d’un changement de politique monétaire l’année prochaine. La critique de la Fed par un président américain est toutefois rarissime dans l’histoire des Etats-Unis, et les discours de Trump ne peuvent que semer le doute et la confusion. Des propos qui peuvent paraître étonnants dans une économie américaine au beau fixe, grâce notamment à la Fed..

Toujours des espoirs d’apaisement dans la guerre commerciale

Demain, un nouveau cycle de négociations entre la Chine et les Etats-Unis doit débuter alors que 16 milliards de droits de douane sur des produits américains importés en Chine sont censés entrer en vigueur jeudi. Le vice-ministre du Commerce Wang Shouwen doit rencontrer le sous-secrétaire américain au Trésor en charge des affaires internationales, David Malpass, à l’invitation des Etats-Unis

L’or rebondit

Dans le sillage de l’euro/dollar, l’or poursuit son rebond également, ce qui n’est pas forcément de bon augure pour le marché, mais dans un mouvement de rebond global. Le métal jaune s’affiche à 1193$ à 12h02.

Le brent grignote quant à lui quelques cents à 72,27$ à 12h03.

Atos au rebond

Sur le front des entreprises, sur le CAC, les valeurs qui ont fortement corrigé ces dernières semaines se distinguent parmi les plus fortes hausses, en particulier Atos, qui prend 2,2% à 102€ à 12h05.

Sébastien Duhamel – ©2018 BFM Bourse

Votre avis

Actu et Conseils – BFM Bourse

Partager cet article