CAC 40 : Le CAC se maintient in extremis au-dessus des 5.100 points

Mots-clefs : , , , ,

(BFM Bourse) – Au terme d’une séance particulièrement calme, le CAC parvient à préserver de justesse le seuil des 5.100 points franchi dans la matinée, à +0,32% et 5.102,13 points, bien aidé par les valeurs du luxe et de l’automobile.

Après avoir évolué en nette hausse toute la matinée, l’indice vedette de la place parisienne a cédé une partie de ses gains mais se maintient au-dessus du seuil des 5.102,13 points pour boucler une semaine positive (+2,71%). Au cours des premières heures de cotation, les investisseurs avaient fait preuve d’un regain d’appétit pour le risque alors que Donald Trump a indiqué jeudi après-midi avoir eu « une très bonne conversation » téléphonique avec son homologue chinois Xi Jinping. Une annonce qui suscite l’optimisme des marchés quant à l’issue du conflit commercial qui oppose les deux plus grandes puissances mondiales depuis un peu plus d’un mois. Cet après-midi, des craintes sur la politique monétaire américaine et Apple.

Le luxe et l’automobile portent le CAC

L’optimisme évoqué plus haut a notamment resurgi sur les valeurs des secteurs du luxe et automobiles, particulièrement sanctionnés au cours du mois d’octobre. Ainsi, Valeo (+8,77%), Plastic Omnium (+8,01%) et Faurecia (+6,65%) signent tous trois de belles progressions en cette dernière séance de la semaine. Michelin (+1,21%) et les constructeurs (+1,2% pour Peugeot et +0,45% pour Renault) bouclent également la semaine sur des hausses.

L’autre secteur qui profite grandement de l’apaisement des tensions sino-américaines, c’est le luxe puisque Kering poursuit son rebond en Bourse (+5,51%) après avoir cédé plus de 25% au cours des trois premières semaines d’octobre. LVMH (+3,43%) et, dans une moindre mesure, Hermès (+0,67%) finissent aussi dans le vert

Dans l’autre sens, la plus forte baisse est à mettre à l’actif de Sodexo, deux jours après l’annonce de l’acquisition du suisse Novae Resauration. Le mastodonte de la restauration collective a creusé ses pertes cet après-midi pour boucler la séance en net repli, à -4,08% et et 87 euros. Sanofi (-1,59%) et Saint-Gobain (-1,35%) complètent le podium des plus grosses chutes du jour.

Hors CAC, il faut noter la belle performance de Claranova (+5,15%) qui profite d’un regain d’intérêt des acheteurs après la chute de près de 40% du titre en octobre.

Wall Street dans le rouge, Apple dégringole

Wall Street fluctuait après l’ouverture, hésitant entre les informations contradictoires sur un éventuel accord commercial sino-américain, le rapport solide sur l’emploi aux Etats-Unis et les prévisions jugées décevantes d’Apple, avant de s’enfoncer dans le rouge.

Vers 17h45, l’indice vedette de Wall Street, le Dow Jones Industrial Average, perdait 0,76%, à 25.188,41 points tandis que le Nasdaq, à forte coloration technologique, reculait lui de 1,37%, à 7.332,55 points. L’indice élargi S&P 500 cédait de son côté 1,05% à 2.711,66 points.

L’action Apple chutait lourdement vendredi, au lendemain de la publication des résultats trimestriels du géant technologique, ses prévisions de fin d’année ayant été jugées décevantes par les investisseurs. Le titre de la firme à la pomme cédait plus de 7% à 17h45, faisant reculer sa capitalisation boursière sous le seuil symbolique des 1.000 milliards de dollars.

Sur le marché du pétrole, le baril de Brent de Mer du Nord pour livraison mi-décembre recule encore, après l’annonce de Washington du rétablissement des sanctions à l’encontre de l’Iran, à 72,63$ (-0,16%) vers 12h30, tandis que le baril de WTI américain cédait un peu plus de terrain (-0,69% à 63,08$ ) sur les coups de 18h00.

Enfin, à la même heure, l’euro perdait encore 0,14% face au billet vert (à 1,1386$ ).

Quentin Soubranne – ©2018 BFM Bourse

Votre avis

Actu et Conseils – BFM Bourse

Partager cet article