CAC 40 : Le marché parisien hésite mais se replie dans le calme

Mots-clefs : , , , , , ,

(BFM Bourse) – Après avoir inscrit en matinée un pic depuis octobre 2018 -traduisant une remontée de 13,5% quasiment en droite ligne depuis son plancher de décembre- le marché parisien reprend son souffle mardi à la mi-journée dans un marché plutôt calme.

Tandis que les discussions sino-américaines monopolisent toujours l’attention des opérateurs, le marché parisien s’inscrit en recul de 0,5% à 5142,78 points mardi vers 12h35, au terme d’une matinée hésitante. En début de séance, l’indice vedette a esquissé de nouvelles tentatives de hausse (grimpant brièvement à plus de 5175 points, un niveau inconnu depuis octobre 2018) mais la tendance s’est rapidement essoufflée. Il est vrai qu’en l’espace de moins de deux mois, le CAC 40 affiche 13,5% de rebond par rapport au plancher de décembre 2016 sur lequel l’indice était retombé en décembre dernier.

Les opérateurs restent partagés entre l’optimisme au gré des déclarations rassurantes de Donald Trump et de la poursuite des discussions entre représentants chinois et américains et une certaine impatience de voir se conclure (ou au moins aboutir à de premières avancées concrètes) ces fameuses négociations supposées aboutir à un vaste accord commerciale entre les deux premières puissances économiques mondiale.

Résultats en demi-teinte pour Danone

Par ailleurs, après un week-end prolongé de trois jours, Wall Street devrait donner le ton de la journée avec une orientation légèrement baissière (-0,4% attendus sur le Dow Jones au vu des contrats à terme pour l’heure).

Le palmarès de la Bourse de Paris se révèle peu mouvementé, avec des réactions relativement limitées aux publications du jour. Danone cède ainsi 0,7%, pas très loin de son indice de référence, après l’annonce de résultats 2018 en demi-teinte. Ce sont les notes d’analystes du jour qui ont le plus de retentissement : Air France-KLM monte ainsi de 1,33% après le relèvement du conseil de Société Générale et de l’objectif d’Oddo BHF. En revanche Worldline recule de 4,3% après la dégradation de Citigroup.

En tête du SBF 120, ALD se distingue par une hausse de 3,05% grâce à l’entrée en négociations pour l’acquisition de SternLease, filiale de leasing du premier distributeur automobile néerlandais Stern Groep.

Echec clinique chez Inventiva

Une nouvelle fois, le secteur des biotechs pâtit d’un échec clinique, de la part d’Inventiva: tandis que l’action de cette biotech bourguignonne perd 45%, des titres comme Poxel (-3,1%), Innate (-2,7%), DBV (-,3%) ou Nanobiotix (-2,2%) sont aussi à la peine.

L’hésitation est également à l’oeuvre sur le marché du pétrole, avec une hausse de 1% à 56,15 dollars pour le baril de WTI et un repli de 0,11% s’agissant du Brent (66,43 dollars pour la référence européenne).

Au chapitre des devises, l’euro recule encore de 0,27% à 1,1282 face au billet vert.

Guillaume Bayre – ©2019 BFM Bourse

Votre avis

Actu et Conseils – BFM Bourse

Partager cet article