CAC 40 : Le marché parisien signe sa deuxième plus forte hausse de l'année

Mots-clefs : , , , , , , ,

(BFM Bourse) – Porté par les résultats de L’Oréal et Sanofi, le CAC 40 a bouclé en forte hausse la séance de mardi en hausse de 2,31%, soit la deuxième plus forte hausse de l’année, à la veille de la Toussaint qui devrait ralentir l’activité sur les marchés.

Comme pour confirmer la pertinence de l’indicateur d’Halloween (qui révèle une saisonnalité historiquement plus favorable à l’investissement en Bourse à partir de la veille de la Toussaint), le marché parisien s’est offert un joli rebond (+2,31%) mercredi, bien aidé par les résultats de Sanofi et L’Oréal, le dynamisme de Wall Street et l’apaisement géopolitique, notamment sino-américain.

Le CAC s’est adjugé 114,91 points pour boucler cette dernière séance d’un mois d’octobre chaotique à 5.093,44 points, dans un volume d’échanges important de près de 6 milliards d’euros. Il s’agit de la deuxième plus forte hausse (+2,31%) journalière de 2018 derrière celle du 5 avril dernier (+2,62%). Elle permet de réduire à 7,3% les pertes de l’indice phare de la place parisienne.

Plusieurs valeurs ont affiché des gains substantiels, à commencer par le secteur du luxe. L’Oréal a crû de 6,71% à 198,9 euros, après avoir nettement dépassé les attentes en enregistrant au troisième trimestre sa plus forte croissance trimestrielle depuis dix ans. Dans son sillage, Kering s’est adjugé 4,65% et LVMH 3,4%.

Au palmarès du jour, L’Oréal est seulement devancé, d’une très courte tête, par Valeo (+6,73%), l’équipementier automobile poursuivant son rebond entrepris ce lundi après son plongeon de vendredi dernier (-21%). Sanofi a également pris place au palmarès, avec une hausse de 4,33%. Les investisseurs saluant les résultats du groupe pharmaceutique, qui démontrent que l’essor des produits innovants de sa division Sanofi Genzyme font désormais plus que compenser le déclin structurel de sa branche diabète.

Le mouvement de reprise observé sur la place parisienne englobe une très large majorité de titres puisque seules quelques actions défensives (comme Carrefour et Veolia) sont restées en léger retrait au sein de l’indice phare.

Hors du CAC 40, Lectra (+10%), Akka (+11%) et TF1 (+8,5%) ont également bénéficié de l’annonce de leurs résultats respectifs pour le troisième trimestre. À l’opposé, Eutelsat a sombré de 14,4% après avoir renoncé à son objectif d’une légère croissance du chiffre d’affaires 2018-2019.

Wall Street à la relance aussi

La place new-yorkaise a ouvert la séance en nette hausse avec le soutien des FAANG, Facebook en tête, et confirmait ses bonnes dispositions au cours de la matinée (américaine). À 18h00 (heure française), l’indice Dow Jones gagnait 1,33% à 25.206,12 points, le S&P élargi progressait lui de 1,58% à 2.725,16 points tandis que le Nasdaq Composite, à forte coloration technologique, flambait à +2,38% et 7.332,21 points notamment porté par Netflix (+6,67% à 18h00), Facebook (+3,92%), Amazon (+4,7%), Alphabet (+4,46%) et Apple (+3,1%).

Côté macroéconomique, le secteur privé aux Etats-Unis a créé 227.000 emplois en octobre, un nombre nettement supérieur aux attentes et qui est le plus élevé depuis février, selon l’enquête mensuelle publiée par ADP. Ces chiffres ont fait légèrement grimper le rendement de l’emprunt d’Etat américain à dix ans, qui prend 4 points de base à 3,149%.

Enfin, au niveau géopolitique, l’annonce de Donald Trump d’un possible entretien avec le leader chinois Xi Jinping en marge du prochain G20 fin novembre à Buenos Aires a fait refluer les craintes géopolitiques et rassure les marchés.

Le baril de Brent encore en baisse

Du côté du pétrole, le baril de Brent de la Mer du Nord reculait encore sur les coups de 18h15, à -0,43% à 75,71 dollars. Le WTI américain cotait lui, à la même heure, à 66,06$ le baril, en repli de 0,36%.

Enfin, du côté des changes, la monnaie unique recule encore un peu plus face au billet vert, à 1,1309$ (-0,31%).

Quentin Soubranne – ©2018 BFM Bourse

Votre avis

Actu et Conseils – BFM Bourse

Partager cet article