CAC 40 : Les inquiétudes sur l'Italie ne font pas dérailler le CAC 40

Mots-clefs : , , ,

(BFM Bourse) – Le CAC progresse depuis ce matin après des records historiques à Wall Street, mais timidement, alors que la bourse de Milan recule à la suite d’inquiétudes sur le budget italien.

Le CAC continue à progresser ce matin après des records à Wall Street hier soir, mais timidement, et alors que le budget italien inquiète. L’indice a évolué dans un range de moins de 20 points entre 5477 et 5494 points depuis ce matin

A 12h58, l’indice parisien progresse de 0,2% à 5490 points.

Records à Wall Street

Le S&P et le Nasdaq ont inscrit de nouveaux records hier soir, à la suite, entre autres, d’un accord commercial de libre-échange entre les Etats-Unis et le Mexique, destiné à se substituer à l’Alena. L’administration Trump favorise ainsi des accords bilatéraux qui lui sont encore plus avantageux qu’auparavant, pour peser de tout son poids, même sur ses partenaires, et asseoir un peu plus sa puissance.

Le S&P a touché un plus haut historique à 2898 points en séance et le Nasdaq à 8024 points hier soir.

Les futures américains sont en progression de 0,2% vers midi et le seul chiffre important à suivre cet après-midi sera l’indice de confiance du consommateur américain, ou indice du Conference Board, attendu à 126,6.

Le budget italien inquiète

La bourse de Milan est assez volatile ce matin, et perd 0,6% à 20680 points à 12h50 et pèse un peu sur les autres places européennes, à la suite des inquiétudes sur le budget italien.

Le vice-président du conseil et leader du mouvement 5 étoiles Luigi Di Maio a en effet indiqué que l’Italie pourrait ne pas respecter la règle européenne des 3% de déficit pour le budget 2019. Les taux italiens à 10 ans progressent légèrement à 3,12% ce midi, après avoir atteint 3,20% dans la matinée, plus haut depuis fin mai dernier.

L’euro/dollar progresse encore

Sur les autres actifs, l’euro/dollar progresse encore, et tourne autour des 1,17 à 12h50.

Au niveau des matières premières, l’or monte dans son sillage, à 1213$ et le baril de brent grignote quelques cents à 76,69$ à 12h55.

Renault et Technip se distinguent

Sur le front des entreprises, Renault et Technip se distinguent en tête du CAC, en progression de plus de 2% toutes les deux. Technip profite d’un contrat au Vietnam, et Renault d’un relèvement de Crédit Suisse.

Sébastien Duhamel – ©2018 BFM Bourse

Votre avis

Actu et Conseils – BFM Bourse

Partager cet article