CAC 40 : Nouveau repli de la Bourse de Paris, qui repasse sous les 5300 points

Mots-clefs : , , , , , , ,

EuronextEuronext

(Tradingsat.com) – La Bourse de Paris a terminé en repli mercredi (-0,42%), le marché étant à la peine au milieu d’une multitude d’indicateurs en demi-teinte et lesté notamment par les matières premières.

L’indice CAC 40 a cédé 22,31 points à 5.283,63 points dans un volume d’échanges soutenu de 5,77 milliards d’euros. La veille, il avait fini en baisse de 0,50%.

La cote parisienne, après avoir ouvert à l’équilibre, a attendu la mi-séance pour prendre de l’élan avant de changer de tendance en fin d’après-midi, tirée à la baisse par les matières premières.

“L’attentisme prédomine aujourd’hui, avec des indicateurs mitigés”, analyse pour l’AFP Jaimy Corcos, gérant Actions de Swiss Life Asset Managers.

D’une part, “il y a eu de bons chiffres sur l’activité manufacturière en Chine, mais aussi un taux de chômage meilleur qu’attendu en zone euro”, énumère le spécialiste.

Le chômage en zone euro est en effet ressorti à 9,3% en avril, au plus bas depuis huit ans, tandis qu’en Allemagne il est tombé en mai à 5,7%, un nouveau plus bas depuis la réunification.

“A contrario, l’inflation en zone euro pour le mois de mai est assez fortement en baisse”, poursuit M. Corcos, se fixant à 1,4%, bien en dessous de l’objectif de 2% de la Banque centrale européenne.

Les matières premières pèsent

Dans ces conditions, “le peu de hausse gagné en cours de séance a été effacé par Wall Street et de mauvais chiffres” outre-Atlantique, note le spécialiste.

Ainsi, les promesses de ventes de logements aux Etats-Unis ont déçu les analystes en avril, accusant un nouveau recul pour le deuxième mois d’affilée.

“En outre, le pétrole continue de faire le yoyo, ce qui n’aide pas” à soutenir le marché, ajoute-t-il.

Sur le front des valeurs, Elior Group a profité (+2,08% à 25,22 euros) de plusieurs recommandations positives, Barclays Bourse comme Natixis ayant relevé leur objectif de cours sur le titre.

A l’inverse, les valeurs liées au secteur des matières premières ont terminé en berne, sur fond de baisse des cours, à l’image d’ArcelorMittal (-3,28% à 19,31 euros), Vallourec (-2,89% à 5,61 euros) ou Total (-0,60% à 47,27 euros).

Plastic Omnium a de son côté été pénalisé (-2,91% à 33,08 euros) par l’abaissement de sa recommandation par Exane à “sous-performer” contre “neutre” auparavant.

Air France-KLM a progressé de 1,72% à 10,05 euros, alors que la direction de la compagnie a exclu mardi toute “nouvelle étape de négociation” avec les syndicats de pilotes sur le projet stratégique de la compagnie.

Les titres liés au BTP ont également fini bien orientés à l’image de Eiffage (+2,29% à 80,95 euros), dont l’objectif de cours a été revu à la hausse par Barclays, Vinci (+1,55% à 77,73 euros) ou Bouygues (+2,20% à 38,13 euros).

Pierre et Vacances a en revanche cédé 2,85% à 46,62 euros, pénalisé par une aggravation de sa perte semestrielle liée à des effets saisonniers et des éléments non récurrents.

La biotech Nicox a bondi (+21,35% à 12,85 euros) après avoir annoncé l’approbation par la FDA, l’autorité de santé américaine, sur la demande de mise sur le marché aux Etats-Unis de son produit Zerviate (cétirizine) dans le traitement du prurit oculaire.

Avec AFP

Actu et Conseils – Trading Sat

Partager cet article