CAC 40 : Nouveau repli de la Bourse de Paris, qui repasse sous les 5300 points

Mots-clefs : , , , , , , ,

EuronextEuronext

(Tradingsat.com) – La Bourse de Paris a terminé en repli mercredi (-0,42%), le marché étant à la peine au milieu d’une multitude d’indicateurs en demi-teinte et lesté notamment par les matières premières.

L’indice CAC 40 a cédé 22,31 points à 5.283,63 points dans un volume d’échanges soutenu de 5,77 milliards d’euros. La veille, il avait fini en baisse de 0,50%.

La cote parisienne, après avoir ouvert à l’équilibre, a attendu la mi-séance pour prendre de l’élan avant de changer de tendance en fin d’après-midi, tirée à la baisse par les matières premières.

« L’attentisme prédomine aujourd’hui, avec des indicateurs mitigés », analyse pour l’AFP Jaimy Corcos, gérant Actions de Swiss Life Asset Managers.

D’une part, « il y a eu de bons chiffres sur l’activité manufacturière en Chine, mais aussi un taux de chômage meilleur qu’attendu en zone euro », énumère le spécialiste.

Le chômage en zone euro est en effet ressorti à 9,3% en avril, au plus bas depuis huit ans, tandis qu’en Allemagne il est tombé en mai à 5,7%, un nouveau plus bas depuis la réunification.

« A contrario, l’inflation en zone euro pour le mois de mai est assez fortement en baisse », poursuit M. Corcos, se fixant à 1,4%, bien en dessous de l’objectif de 2% de la Banque centrale européenne.

Les matières premières pèsent

Dans ces conditions, « le peu de hausse gagné en cours de séance a été effacé par Wall Street et de mauvais chiffres » outre-Atlantique, note le spécialiste.

Ainsi, les promesses de ventes de logements aux Etats-Unis ont déçu les analystes en avril, accusant un nouveau recul pour le deuxième mois d’affilée.

« En outre, le pétrole continue de faire le yoyo, ce qui n’aide pas » à soutenir le marché, ajoute-t-il.

Sur le front des valeurs, Elior Group a profité (+2,08% à 25,22 euros) de plusieurs recommandations positives, Barclays Bourse comme Natixis ayant relevé leur objectif de cours sur le titre.

A l’inverse, les valeurs liées au secteur des matières premières ont terminé en berne, sur fond de baisse des cours, à l’image d’ArcelorMittal (-3,28% à 19,31 euros), Vallourec (-2,89% à 5,61 euros) ou Total (-0,60% à 47,27 euros).

Plastic Omnium a de son côté été pénalisé (-2,91% à 33,08 euros) par l’abaissement de sa recommandation par Exane à « sous-performer » contre « neutre » auparavant.

Air France-KLM a progressé de 1,72% à 10,05 euros, alors que la direction de la compagnie a exclu mardi toute « nouvelle étape de négociation » avec les syndicats de pilotes sur le projet stratégique de la compagnie.

Les titres liés au BTP ont également fini bien orientés à l’image de Eiffage (+2,29% à 80,95 euros), dont l’objectif de cours a été revu à la hausse par Barclays, Vinci (+1,55% à 77,73 euros) ou Bouygues (+2,20% à 38,13 euros).

Pierre et Vacances a en revanche cédé 2,85% à 46,62 euros, pénalisé par une aggravation de sa perte semestrielle liée à des effets saisonniers et des éléments non récurrents.

La biotech Nicox a bondi (+21,35% à 12,85 euros) après avoir annoncé l’approbation par la FDA, l’autorité de santé américaine, sur la demande de mise sur le marché aux Etats-Unis de son produit Zerviate (cétirizine) dans le traitement du prurit oculaire.

Avec AFP

Actu et Conseils – Trading Sat

Partager cet article