CAC 40 : Quatrième hausse consécutive et nouveau pic annuel pour le CAC 40

Mots-clefs : , , , , ,

(BFM Bourse) – Malgré les incertitudes sur le Brexit et l’attentisme des opérateurs avant de prendre connaissance le verdict de la Fed mercredi soir, le marché parisien a grappillé 0,17% supplémentaires mardi, terminant ainsi à un nouveau pic annuel.

Des records atteints pas à pas. Au lendemain d’un maigre gain de 0,15%, le CAC 40 a de nouveau enregistré une modeste progression mardi, de quoi enregistrer néanmoins un nouveau record annuel en clôture. Après une ouverture proche de l’équilibre, l’indice hésitant en matinée a peu à peu affermi ses gains pour terminer à 5.740,14 points, en hausse de 0,17%. Toutefois les volumes d’échanges n’ont même pas atteint 2,8 milliards d’euros, montrant que les opérateurs sont restés l’arme au pied avant l’annonce de la décision de la Réserve fédérale des Etats-Unis.

Pour l’immense majorité des opérateurs, l’institution monétaire américaine va annoncer une troisième baisse consécutive de ses taux directeurs mercredi en fin d’après-midi au terme de ses deux jours jours de réunion. Ces taux seraient ainsi abaissés de 1,75% à 1,5%.

Le dossier du Brexit et ses rebondissements quotidiens ont toujours retenu l’attention des investisseurs. Alors que Boris Johnson avait promis une sortie de l’UE “coûte que coûte” le 31 octobre, les 27 autres membres ont donné lundi, à trois jours de la date fatidique, leur feu vert à une prolongation jusqu’au 31 janvier, à moins que l’accord de divorce conclu il y a une dizaine de jours à Bruxelles ne soit ratifié d’ici là. Dans cette optique, le Premier ministre britannique peine à obtenir des élections générales anticipées en décembre. Si le principal parti d’opposition, le Labour, a fait savoir qu’il soutiendrait le projet de loi visant à la tenue de ces élections, de nombreux amendements risquent de lui compliquer la tâche.

Des indicateurs sans tendance claire

Sur l’autre dossier chaud, celui du commerce, Donald Trump a de nouveau alimenté les espoirs en laissant entendre que la signature d’un accord commercial partiel avec la Chine pourrait intervenir avant le sommet de l’Association des pays riverains du Pacifique (APEC) qui se tiendra mi-novembre au Chili.

En matière d’indicateurs, le moral des ménages français s’est stabilisé en octobre tandis que celui des consommateurs américains a décliné, à rebours des attentes. Les promesses de ventes de logements outre-Atlantique ont progressé de 1,5% en septembre, mais l’indice des prix immobiliers Case-Shiller d’août a légèrement décliné par rapport à juillet.

Sous une nouvelle vague de résultats, Wall Street s’orientait en légère hausse, avec un nouveau record s’agissant du S&P 500 (+0,18%). Seul le Nasdaq déclinait (-0,3%), pénalisé par la grosse déception s’agissant des résultats de la maison mère de Google, Alphabet (-2%).

SMCP domine le palmarès, Orange ne convainc pas

Sur le marché parisien, les opérateurs ont encore été bien occupés à faire le tri entre les bonnes et les mauvaises surprises. Porté par l’Asie et la marque Sandro, le groupe de prêt-à-porter SMCP, maison mère des marques Maje, Claude Pierlot -et De Fursac depuis peu- SMCP a enregistré une croissance organique de ses ventes de 9% au 3e trimestre et confirmé ses objectifs annuels. Le marché a apprécié avec à la cloche 12,4% de gains.

Interparfums a également fait part d’une belle dynamique lors des trois derniers mois, notamment portée par les parfums Montblanc et Jimmy Choo, et terminé en hausse de 5,75%.

On ne peut pas en dire autant des résultats d’Orange, accueillis avec circonspection par les opérateurs, malgré une marge opérationnelle et un chiffre d’affaires qui progressent, le titre de l’opérateur télécoms s’est replié (-2,6%) pour la cinquième séance consécutive.

Sur le front pétrolier, les principaux barils évoluaient en ordre dispersé, soit en hausse de 0,41% à 61,50 dollars pour le Brent et en recul de 0,09% à 55,76 dollars pour le WTI.

Enfin, la monnaie unique avançait de 0,06% face au billet vert à 1,1108 dollar.

Guillaume Bayre – ©2019 BFM Bourse

Votre avis

Actu et Conseils – BFM Bourse

Partager cet article