Café : le cours de l’arabica franchit à la hausse le seuil des 2 dollars

Mots-clefs : , , , , , ,

Le cours de l’arabica est repassé mardi au-dessus de la barre des 2 dollars à New York, dopé par un temps sec pour le moins persistant au Brésil.
Le prix de l’arabica aura ainsi atteint 202,30 cents la livre, son niveau le plus élevé depuis mi-mars. Son cours frôle désormais avec son plus haut en deux ans atteint mi-mars (207,55 cents la livre).
Suite à ces conditions météorologiques, les prévisions de récolte ont été revues en baisse dans ce pays, premier pays de café au niveau mondial. Vendredi dernier, le Conseil national du Café du Brésil a ainsi annoncé que la récolte brésilienne de café (qui commence début mai) serait finalement comprise entre 40,09 et 43,30 millions de sacs de 60 kilos, les autorités tablant auparavant entre 46,53 et 50,15 millions de sacs. Les analystes estiment de leur côté que le temps devrait être sec dans la plupart des zones de culture caféière brésiliennes pour les dix prochains jours, et que le manque de précipitations devrait engendrer une baisse de la production.
L’annonce du Conseil National du Café aura au final fait progresser le cours de plus de 15 % depuis vendredi dernier. Et ce, alors même que l’arrivée de quelques pluies au Brésil mi-mars l’avaient fait précédemment reculer.
Désormais, l’arabica a vu son prix multiplié par deux depuis novembre, mois durant lequel il avait dégringolé à un plus bas en sept ans et demi (100,95 cents la livre), le marché tablant alors sur une offre abondante.

Depuis, la sécheresse exceptionnelle enregistrée en janvier et février – mois habituellement pluvieux – a empêché le bon développement des fruits des caféiers, nuisant aux volumes de production.

Sources : ats, AFP
Elisabeth Studer – 10 avril 2014 – www.leblogfinance.com


Le Blog Finance

Partager cet article