Café : Le prix du café arabica n'a jamais été aussi bas depuis 13 ans

Mots-clefs : , , , , , , ,

Un fermier producteur de café arabica en Indonésie

(BFM Bourse) – En raison d’une offre surabondante, le cours de l’arabica a encore plongé cette semaine sur le marché des matières premières. Au point que certains producteurs de café envisagent de s’inspirer de l’Opep pour limiter la production et soutenir les prix.

Le café a encore souffert cette semaine de l’abondance de l’offre. Le prix de l’arabica a atteint son plus bas niveau depuis treize ans à 93,95 cents la livre à New York vendredi vers 14h, tandis que le robusta se négociait à 1.475 dollars la tonne, à son plus bas depuis près de trois mois.

Par rapport à son pic de novembre 2016 (à 175 dollars la livre), le cours de l’arabica à New York s’est ainsi effondré de près de 46%. Celui du robusta à Londres, qui avait atteint un pic cette fois-ci en janvier 2017 (à 2.271 dollars la tonne), a dévissé de son côté de 35%.

Pour l’arabica, « les investisseurs spéculatifs du marché new-yorkais parient toujours sur une baisse, ils estiment que même si la production brésilienne d’arabica sera moins élevée pour la saison en cours, la suivante sera particulièrement abondante », expliquent les analystes de I&M Smith. La récolte du Brésil suit un rythme bisannuel. Une saison creuse est attendue au printemps, mais cette réduction temporaire de l’offre ne devrait pas suffire à absorber les amples réserves mondiales.

S’inspirer de l’Opep

Reste que le passage du prix de la livre du café sous la barre de 1 dollar pourrait commencer à peser sur la production alors que les fermiers pourraient délaisser la denrée, ont noté les analystes de RaboBank.

Certains groupes de cultivateurs cherchent d’autres solutions. En Colombie, troisième producteur mondial, l’organisation Coffee for Change propose ainsi de coordonner les pays producteurs de café, sur le modèle de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).

(Avec AFP)

©2019 BFM Bourse

Votre avis

Actu et Conseils – BFM Bourse

Partager cet article