CASINO GUICHARD : Quand l’arrière-petit-fils du fondateur de Casino réclame la tête de Naouri

Mots-clefs : , , , , , , ,

La gestion du groupe Casino est vivement critiquée par des actionnaires minoritaires

(BFM Bourse) – Après avoir -comme la plupart des autres héritiers de Geoffroy Guichard- cédé ses parts dans le distributeur stéphanois lors de la prise de contrôle, Xavier Kemlin qui revendique aujourd’hui le statut d’actionnaire minoritaire de Casino s’est associé au président de Proxinvest pour dénoncer “les conflits d’intérêt” affectant le PDG Jean-Charles Naouri en raison de l’endettement de sa holding Rallye.

“Action Casino” persiste et signe. Cette association d’actionnaires minoritaires de Casino militent depuis plusieurs mois contre la poursuite du mandat de Jean-Charles Naouri, à la fois PDG et actionnaire de contrôle du groupe de distribution. Après avoir demandé l’ouverture d’une procédure de redressement judiciaire à l’encontre de Rallye (plus sévère que la procédure de sauvegarde ouverte en mai 2019), Action Casino a adressé cette semaine un courrier aux administrateurs du groupe “pour soustraire le groupe Casino du service exclusif et, non contrôlé, des seuls intérêts de son dirigeant, Monsieur Naouri, ou de ses holdings personnelles”.

“En votre qualité de membre de conseil d’administration, vous êtes tenus d’un devoir de faire passer les intérêts de tous les ayant droits de la société devant ceux d’un dirigeant, certes de qualité, mais dont la priorité semble être de rembourser par tous moyens la dette de ses sociétés holding dont Rallye“, indique la missive envoyée lundi dernier au conseil d’administration de Casino-Guichard Perrachon.

Pousser vers la sortie Jean-Charles Naouri

L’association accuse Jean-Charles Naouri de faire subir à Casino une cure d’amaigrissement drastique pour pouvoir remonter des liquidités en direction des sociétés qu’il contrôle, actuellement en procédure de sauvegarde en raison d’un endettement excessif. En plus de dénoncer un conflit d’intérêt, ils demandent aux administrateurs de Casino un audit indépendant et surtout le remplacement de Jean-Charles Naouri.

Leur supplique aux administrateurs est avant tout symbolique. Xavier Kemlin, le président d’Action Naouri n’est autre que… l’arrière-petit-fils du fondateur de Casino, Geoffroy Guichard. Après avoir milité en faveur d’un rapprochement de Casino avec Promodès (qui fusionna en fin de compte avec Carrefour), il avait rendu les armes en 1998 et apporté -à l’instar de la plupart des descendants du fondateur- ses parts à l’offre publique d’échange de Rallye, qui avait permis à Jean-Charles Naouri de s’assurer du contrôle du groupe de distribution. Par la suite, Xavier Kemlin s’est fait connaître pour être à l’origine de procédures médiatiques et/ou judiciaires sans lendemain. Il s’est aussi bien lancé dans des opérations à l’encontre de dirigeants de grands groupes cotés (notamment une grève de la faim autoproclamée contre un des nombreux patrons de Carrefour, Lars Olofsson) que de politiques. Il avait ainsi “tenté” de destituer François Hollande de la présidence et déposé des plaintes contre Valérie Trierweiler puis Julie Gayet.

Une influence négligeable

Xavier Kemlin s’est associé pour l’occasion à Pierre-Henri Leroy, qui est le président de l’agence de conseil de vote actionnarial Proxinvest (critiquant fréquemment les excès de rémunération des grands patrons et des abus commis aux dépens des minoritaires).

Face à Jean-Charles Naouri, qui détient 51% de Casino, l’influence d’Action Casino (qui ne divulgue pas le nombre de titres détenus ou représentés) apparaît toutefois assez négligeable.

(Avec Matthieu Pechberty)

G. B. – ©2020 BFM Bourse

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur CASINO GUICHARD en temps réel :


Votre avis

Actu et Conseils – BFM Bourse

Partager cet article