Casinos : Macao, n°1 mondial du jeu, bien loin devant Las Vegas

Mots-clefs : , , , , , , ,

Encore une fois, Mao s’en retournerait dans son mausolée … Macao a nettement détrôné Las vegas en terme de chiffre d’affaires générés par les casinos.

L’ancienne enclave portugaise a ainsi dégagé un chiffre d’affaires de 360,75 milliards de patacas (45 milliards de dollars) en 2013, contre 38 milliards de dollars en 2012, soit une hausse de 18,6 %, selon les chiffres officiels publiés récemment par le Macau’s Gaming Inspection and Coordination Bureau.

Une performance certes meilleure que celle enregistrée en 2012 (avec +13,5% ) mais largement inférieure à l’année fastueuse de 2011, date à laquelle une hausse de 42% avait été observée.

Il n’en demeure pas moins que le C.A 2013 des casinos de Macao représente environ sept fois celui dégagé par ceux de Las Vegas durant l’année 2013. Selon les analystes, la ville du Nevada devrait en effet annoncer des revenus de 6,4 milliards de dollars sur les douze derniers mois.

Selon des analystes cités par le Wall Street Journal, l’écart entre Macao et Las Vegas devrait encore se creuser un peu plus dans les prochaines années.

Les experts de la Deutsche Bank tablent ainsi sur une croissance de 20% des mises à Macao. Le courtier CLSA table quant à lui sur un chiffre d’affaires de 77 milliards de dollars en 2017 pour l’ancienne enclave portugaise.

C’est en 2005, que pour la première fois, les sommes de jeu misées à Macao égalaient celles jouées à Las Vegas. Depuis, la ville passée dans le giron chinois est devenu le numéro un mondial des jeux d’argent, boostée notamment par son ouverture aux groupes étrangers en 2002.

Autre atout de taille et non des moindres : Macao est le seul endroit sur territoire chinois où les casinos sont autorisés. De quoi attirer chaque année des millions de touristes de l’Empire du Milieu.

A l’heure actuelle, six compagnies possèdent une licence en vue d’y exercer une activité dans le secteur. Elles envisagent de construire de nouveaux complexes hôteliers à Cotai Strip , ancien marécage devenu un véritable hub des jeux d’argent en Asie. De nouveaux projets sont en particulier à l’étude chez les géants américains du secteur : MGM Resorts, Las Vegas Sands ou encore Wynn Resorts.

Une situation florissante qui devrait inciter le gouvernement taïwanais à adopter une loi autorisant l’implantation de casinos sur son territoire en 2014.

Après plusieurs années de débats politiques internes, Taïwan vient récemment de s’engager dans une voie qui devrait mener à l’ouverture d’un premier casino à l’horizon 2019. Le gouvernement de l’État vient en effet de faire part de son intention d’adopter un « Casino Management Act » dans le courant de l’année 2014. Les élus de Taïwan ambitionnent ainsi de capter une partie d’un marché asiatique à la croissance exponentielle.

Sources : AFP, BFM, WSJ

Elisabeth Studer – www.leblogfinance.com  – 09 janvier 2014


Le Blog Finance

Partager cet article