Castaner : la communication de Macron au cœur du problème

Mots-clefs : , , , ,

Castaner : la communication de Macron au cœur du problème

Réagissant à chaud au chaos observé à Paris, et en province dans le cadre d’un mouvement initié par la contestation des Gilets jaunes face à la hausse du prix carburant, le Ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner,  a admis ce samedi soir sur le plateau de BFMTV que le gouvernement s’était planté. Non sur le contenu mais sur la forme. Intéressant quand on sait l’immense importance que revêt l’aspect communication au cœur de la stratégie politique d’Emmanuel Macron. Et pour lequel il s’appuie de plus en plus sur Sylvain Fort, l’homme qui fait communiquer Macron et le monde de la finance – et notamment celui de Rothschild et du sulfureux fonds de pension US Carlyle – avais-je indiqué en mai 2017.

Mauvaise communication sur la politique écologique admet Castaner

Christophe Castaner a ainsi reconnu que la colère des Gilets jaunes était en partie due à une mauvaise communication de la part du gouvernement sur sa politique écologique.

“On a objectivement mal géré la communication, la pédagogie, notamment sur l’enjeu de se sortir du tout pétrole, sur cette exigence de souveraineté nationale de baisse de dépense et d’augmentation du pouvoir d’achat. Ce sont les mesures que nous avons mises en place mais nous n’avons pas été compris ainsi » a-t-il ainsi déclaré. Reconnaissant que « donc oui, sur cette communication  on s’est planté”. Sans toutefois préciser qui il souhaitait englober dans ce « on » …. histoire peut-être de diluer les responsabilités. Et de pointer également du doigt Nicolas Hulot, désormais ancien ministre de l’Ecologie … qui a su quitter le navire à temps.

La communication comme outil de pouvoir

A moins qu’il ne s’agisse plus particulièrement du réseau de communicant qui entoure Emmanuel Macron, le candidat et le Président.

Et c’est là, ou le sujet devient on ne peut plus intéressant, Emmanuel Macron ayant mis dès le début de son mandat, voire même avant, l’aspect communication au cœur de sa stratégie politique, l’utilisant comme un outil de tout premier ordre pour diriger « dans tous les sens du terme » le peuple français.

Or, figurent en tout premier lieu au sein de cette « brillante » équipe de communicants qui entoure le Président des personnes aux responsabilités et parcours pour le moins édifiant.

Sylvain Fort, l’homme qui fait communiquer Macron et le monde de la finance

En mai 2017, j’indiquais ici-même que Sylvain Fort, normalien, communiquant passé par BNP-Paribas et l’agence de communication DGM Conseils devait devenir très rapidement la plume officielle du nouveau président après avoir rejoint l’équipe de Macron en août 2016 comme prestataire de services. C’est désormais chose faite puisqu’il est devenu conseiller auprès du président Emmanuel Macron depuis mai 2017 , chargé des discours et de la mémoire. Mieux encore … depuis septembre 2018, il dirige le nouveau pôle communication de l’Elysée

Alors arrêtons-nous un instant sur son parcours ….

Chargé de la communication du candidat Macron, Sylvain Fort  a en effet créé parallèlement son cabinet Steele & Holt, « agence spécialisée dans la communication corporate et financière ». Selon son site internet, cette structure accompagne notamment le groupe d’assurances AXA IM, Le Groupe Edmond de Rothschild – Emmanuel Macron étant pour sa part un ancien haut responsable de Rothschild & Co – la Banque Neuflize OBC, La Caisse d’Epargne Ile-de-France, Idinvest Partners, CDC International Capital, et notamment le sulfureux fonds de pension US Carlyle.

Le site internet de Steele & Holt  nous renseigne quant à lui sur l’esprit dominant de la dite société et de son patron, qui aura la « charge » de communiquer la bonne parole Macron. Edifiant. On y apprend notamment que la société est spécialisée sur l’aide à la conduite au changement, un de ces trois domaines d’expertise nous est-il même précisé.

Dans un sous-chapitre du dossier intitulé “Gestion de crise” (je n’ai rien inventé ! ) , Steele and Holt indique : « chocs sociaux, restructurations, opérations stratégiques, changement de management : nous avons toute l’expérience nécessaire pour accompagner nos clients dans ces contextes critiques afin de contrôler les dommages d’image potentiels voire de tirer parti de ces moments complexes. »

Gloups …. un communicant qui cherche à tirer partie de moments de crise. Comme une « bonne » vieille odeur de «  stratégie du chaos » chère à certains outre-Atlantique. Nous y reviendrons …

Sources : Libération, Steele and Holt, BFMTV

Elisabeth Studer – 2 décembre 2018 – www.leblogfinance.com

A lire également :

Sylvain Fort, l’homme qui fait communiquer Macron et le monde de la finance

PSA : à fond dans les start-up sous la houlette d’Idinvest et des communicants de Macron ?

Alerte mondiale : les États-Unis mettent à « exécution » leur stratégie du chaos !


Le Blog Finance

Partager cet article