Cet outil évalue les points faibles et les atouts de n'importe quel logement

Mots-clefs : , , , , , , ,

Mon futur logement est-il bien situé? L’environnement est-il bruyant? Les professionnels de l’immobilier ne cessent de le marteler: l’emplacement d’une maison ou d’un appartement est de loin le critère numéro un dans le choix d’un bien, qu’il s’agisse de sa résidence principale ou d’un investissement locatif. Alors pour aider les particuliers à trouver l’adresse idéale en fonction de leurs besoins et de leurs contraintes, la société Kinaxia vient de lancer CityScan, un outil qui permet d’accéder à une multitude d’informations pratiques et utiles sur la ville, le quartier ou la rue qu’ils convoitent. Il sera décliné dans une application mobile dès le mois prochain sur le playstore de Google et sur l’App Store d’Apple début septembre.

« On achète souvent un bien sur un coup de coeur, sans forcément disposer de toutes les données permettant de faire le meilleur choix. C’est ce manque de transparence que nous avons voulu combler, partant du principe que ce choix est le plus impactant, le plus engageant pour chacun d’entre nous. Il va avoir des conséquences sur nos finances et sur notre qualité de vie », explique Edouard Le Goff, Président fondateur de Kinaxia. 

Concrètement, le logiciel analyse et exploite des données sur l’environnement où se situe le bien, que l’entreprise a récoltées auprès de l’Insee, du gouvernement et de ses nombreux partenaires. Classées selon différentes thématiques (immobilier, transport, éducation, commodités, nuisances etc.), elles fournissent ainsi plus de 70 indicateurs permettant d’évaluer les menaces et les opportunités de n’importe quelle adresse en France métropolitaine. Par exemple, on peut connaître le moyen de transport ou le lycée le plus proche de l’adresse indiquée, le nombre de restaurants et de bars à proximité, ou avoir des indications sur la situation du marché immobilier.

CityScan sera très vite enrichi

« Il y a deux principales fonctionnalités: le reporting qui permet d’éditer un rapport personnalisé ou thématique permettant de synthétiser l’ensemble des informations obtenues, et le comparateur qui permet de comparer jusqu’à quatre adresses. De quoi aider les acheteurs qui hésitent entre plusieurs biens », ajoute Edouard Le Goff.

Mais ce n’est pas tout: dans quelques mois, le site va s’enrichir de nouvelles catégories thématiques comme la « valeur verte » de l’adresse, qui renseignera les utilisateurs sur la qualité environnementale du quartier. Et très prochainement, des données sur la fiscalité (montant des taxes foncières et d’habitation) vont être intégrées.

CityScan s’adresse globalement « à tous ceux qui ont besoin d’un tiers de confiance pour concrétiser leur projet immobilier: acheteurs potentiels, ménages à la recherche d’une location, vendeurs ainsi que les agents immobiliers qui vont s’en servir comme un outil pour aider leurs clients à trouver le bon emplacement immobilier, à valoriser au mieux leur logement et à négocier le bon prix sur des éléments objectifs », résume le dirigeant.

Une version « premium »

La plateforme web propose deux formules. Il y a tout d’abord l’offre « free » qui permet d’évaluer gratuitement l’adresse du bien, de comparer plusieurs lieux et d’éditer un rapport basique en PDF. La version payante propose quant à elle un niveau d’évaluation plus complet et plus précis pour chacun des indicateurs (plus de 80), tout en donnant accès à des contenus enrichis, des infographies et des cartographies. Les tarifs vont de 15 euros TTC pour la consultation d’une seule adresse à plus de 500 euros pour l’achat d’un pack de 50 adresses.

Né en 2009, Kinaxia compte 80 salariés et enregistre depuis 2013 une forte croissance. Son chiffre d’affaires a plus que triplé en trois ans, pour atteindre 4,5 millions d’euros. Mais le cap des 6 millions d’euros devrait être franchi d’ici la fin de cette année, soit une hausse de près de 50% par rapport à 2016, selon les prévisions des dirigeants.

Votre argent RSS – economie

Partager cet article