Charlie Hebdo: ce qu’il faut retenir de l’attentat

Mots-clefs : , , , , ,

Une attaque à la kalachnikov et au lance-roquette par au moins deux hommes cagoulés au siège de Charlie Hebdo à Paris, a fait 11 morts dont deux policiers, un acte sans précédent contre un organe de presse en France.

“Vers 11h30, deux hommes armés d’une kalachnikov et d’un lance-roquette, ont fait irruption au siège du journal satirique Charlie Hebdo dans le XIe arrondissement de Paris. Un échange de feu a eu lieu avec les forces de l’ordre”, a déclaré une source proche de l’enquête. En quittant les lieux, les deux agresseurs ont blessé par balle un policier. Ils ont ensuite braqué un automobiliste porte de Pantin et percuté un piéton.

Suivez en direct les événements de la journée.

12h50. Il s’agit d’un “attentat terroriste” selon François Hollande

Présent sur les lieux, le Président de la République a déclaré qu’il s’agissait d’un “attentat terroriste, ça ne fait pas de doute”. “Onze personnes sont mortes et quatre sont en situation d’urgence absolue” a poursuivi François Hollande. Une réunion ministérielle aura lieu à 14H00 à l’Elysée. 

12h45. Les assaillants seraient deux ou trois

Selon Le Parisien, les assaillants seraient au nombre de trois. L’AFP en évoque deux.

12h35. Le plan Vigipirate relevé au niveau le plus élevé

Le plan Vigipirate a lui été relevé au niveau “alerte attentats”, le niveau le plus élevé, dans toute l’Ile de France.

12h30. “Ils étaient au moins cinq”.

“J’ai entendu des coups de feu, j’ai vu des gars cagoulés qui sont partis en voiture. Ils étaient au moins cinq”, a déclaré à l’AFP Michel Goldenberg, un voisin qui a son bureau dans la même rue que Charlie Hebdo, la rue Nicolas Appert.

Un autre voisin, Bruno Leveillé, a raconté à l’AFP avoir entendu “à 11h30 pile, une trentaine de coups de feu pendant une dizaine de minutes”.

(Avec AFP)


Challenges.fr – Toute l’actualité de l’économie en temps réel

Partager cet article