Comment HTC veut faire de l’ombre au Galaxy S5 de Samsung

Mots-clefs : , , ,

HTC a organisé mardi 25 mars un grand show pour le lancement de son nouveau “flagship”, le HTC One M8. Le spécialiste taiwanais des smartphones compte ainsi voler la vedette à son grand rival Samsung dont le Galaxy S5 doit débarquer sur le marché en avril.

LirEGalaxy S5 : le culte de la performance selon Samsung

Pour cela, le groupe dirigé par Peter Chou, a décidé de frapper très fort avec son nouveau porte-étendard, en renforçant ce qui a fait le succès de son prédécesseur, le HTC One qui a reçu le prix du meilleur téléphone de l’année 2013 au Mobile World Congress de Barcelone.

Pour se différencier, HTC mise une nouvelle fois sur le design. Le One M8 est conçu à partit d’une seule pièce en aluminium ce qui lui offre une finition extrêmement premium et reconnaissable parmi d’autres. Avec son dos brossé, et ses lignes arrondis, l’appareil est incontestablement un des plus beaux du marché. Jason McKenzie, le président de HTC America en a d’ailleurs profité pour se moquer des smartphones rivaux ayant un dos en plastique… en pointant du doigt sans le nommer expressément le Galaxy S5

Un concentré de technologies

Le HTC One M8 concentre ce qu’il se fait de mieux actuellement sur le marché. Ecran 5 pouces full HD (1080p) à 440 pixels par pouce, processeur Qualcomm Snapdragon 801, Android KitKat 4.4 avec une surcouche Sense 6… Il embarque également un double objectif Duo Camera pour renforcer les effets des photos prises avec l’appareil. Le groupe garde la logique du précédent appareil qui privilégiait non pas le nombre de pixels mais leur taille. 

Le smartphone embarque sinon la nouvelle technologie audio Boomsound, pour un son plus puissant de 25%, et une version de Blinkfeed, l’interface intuitive maison, plus fluide et enrichie.

Autre innovation, le mode économie d’énergie qui permet d’avoir une batterie plus endurante. HTC prétend ainsi offrir 40% d’autonomie supplémentaire…

L’appareil sera disponible en France en avril chez tous les opérateurs et dans les grandes enseignes de la distribution. Son prix de vente (hors forfait) est de 679 euros. Aux Etats-Unis, il est déjà en stock et disponible. HTC espère bien ainsi couper l’herbe sous le pied de Samsung. La bataille dans le haut de gamme promet-elle pour autant d’être serré?

En 2011, le groupe affichait une part de marché de 8,8% selon IDC. Elle a chuté à 4,6% en 2012. En 2013, HTC est sorti du TOP 5 mondial des constructeurs. Pendant ce temps, Samsung s’est imposé au sommet, creusant même l’écart avec son principal concurrent, Apple. Le HTC One M8 pourrait le faire revenir dans la course. Mais c’est en investissant également dans le milieu de gamme, que le constructeur pourra regagner des parts de marché. 

LireHTC veut voir le bout du tunnel par le milieu de gamme


Challenges.fr – Toute l’actualité de l’économie en temps réel

Partager cet article