Cours de l’or : revendre les bijoux de famille, çà eût payé

Mots-clefs : , , , , , , ,

Souvenez-vous : il y a quelques mois encore, c’était la ruée vers les bijouteries et sociétés spécialisées en rachat d’or, la flambée des prix du précieux métal poussant bon nombre d’entre nous à nous délester des bijoux de famille. Désormais, le soufflé semble être retombé.
Selon GFMS, l’offre d’or dit recyclé devrait chuter de 12 % en 2013 au niveau mondial, un recul jugé « considérable » de 14 % ayant été observé sur les six premiers mois.

En Europe, la baisse observée est de 12 %. L’Europe du Nord et la Grande-Bretagne affichant un net recul. En Italie, le repli n’est que de 8 %, le pays étant celui où les habitants recyclent le plus le métal précieux. L’histoire ne dit pas s’il s’agit de l’or collecté par la mafia, mais il est permis d’y penser.
Du côté des USA, l’activité est au plus bas depuis cinq ans. Quant à l’Inde, la baisse enregistrée s’élève à 45 %.
Raisons principales : les prix pratiqués ne sont plus assez attractifs, le cours de l’or ayant nettement reculé ces derniers mois. Les pics historiques enregistrés en 2011 et 2012, au plus fort de la crise, période durant laquelle le lingot d’or d’un kilogramme se vendait à près de 44 000 €, ne sont plus qu’un vieux souvenir.

Depuis, la fièvre entourant le métal précieux, due notamment à ses qualités de valeur refuge, est tombée : le prix du kilo avoisine désormais 33 000 €.

Sources : GFMS

Elisabeth STUDER – 15 septembre 2013 – www.leblogfinance.com


Le Blog Finance

Partager cet article