Crédit Mutuel Arkéa : le bracelet remplace la carte bancaire pour les jeunes

Mots-clefs : , , , , , , , ,

Le Crédit Mutuel Arkéa compte lancer en 2019 un bracelet de paiement sans contact destiné plus particulièrement aux clients mineurs et aux personnes placées sous tutelle financière.

Teasing sur Twitter pour Arkéa. La banque bretonne, maison-mère notamment du Crédit Mutuel de Bretagne et de Fortuneo, vient de lever le voile, dans une série de messages sur le réseau social, sur une des innovations actuellement en développement : un bracelet de paiement connecté.

Intérêt de l’objet : « digitaliser » l’argent de poche des adolescents. « Très facile d’utilisation, le bracelet connecté (…) permet notamment de régler les petits achats du quotidien », détaille Arkéa sur Twitter. « La transaction s’effectue comme un paiement sans contact ».

Contrôle des parents

Le bracelet connecté est plus spécialement destiné aux parents qui souhaitent équiper leurs enfants d’un moyen de paiement alternatif aux espèces, sans aller jusqu’à leur fournir une carte bancaire. « Sécurisé, le bracelet connecté est placé sous le contrôle des parents qui pilotent le dispositif via une application », poursuit la communication de la banque. « Ils procèdent aux rechargements et sont alertés par SMS des achats effectués ». Autre cible commerciale potentielle : les adultes placés sous tutelle financière. Arkéa travaille également à une déclinaison du principe sur d’autres objets : médaillon, porte-clés…

Le bracelet connecté est déjà en cours de test par 70 personnes. « Avec succès », précise Arkéa, qui fournit quelques détails sur son usage : des paiements d’un montant moyen de 5,80 euros, et une note de satisfaction de 8/10. Il devrait désormais être lancé dans les réseaux du groupe bancaire (Crédit Mutuel de Bretagne, du Sud-Ouest, etc.) au « printemps 2019 ».

Actualité économique sur cbanque.com

Partager cet article