Cuivre : les cours impactés par la Chine

Mots-clefs : , , ,

Les cours du cuivre échangés sur le London Metal Exchange (LME) auront été agités cette semaine par la situation économique et financière de la Chine.

Si, en début de semaine, ils ont pu être plombés par des indicateurs chinois moroses, les mesures prises par la Chine pour combattre le ralentissement de son économie auront inversé la tendance.

Ainsi, dès mercredi, le prix du cuivre aura amorcé un rebond, atteignant 5.755 dollars la tonne, ce qui constitue son plus haut niveau en deux semaines. Une envolée qui fait suite à la décision de la Banque centrale chinoise (PBOC) de réduire d’un demi-point de pourcentage le ratio de réserves obligatoires des banques afin d’alléger les restrictions sur le crédit, cette dernière tentant ainsi de booster les emprunts et la croissance. Au final, une annonce qui n’aura pas surpris les analystes après la publication d’indices PMI concernant le mois de janvier peu réjouissants.
En effet, l’indice PMI calculé par HSBC s’est établi à 49,7 au mois de janvier, contre 49,6 en décembre. Rappelons qu’un chiffre supérieur à 50 marque une expansion de l’activité manufacturière, tandis qu’un indice inférieur à ce seuil est synonyme de contraction.

Néanmoins, les experts considèrent que la vague d’achats suscitée par l’annonce de la Banque centrale n’est toutefois pas en mesure d’enrayer le déclin du cours du cuivre observé depuis le mois de juillet. La Chine est encore une fois à l’origine de la situation, les prix étant tirés vers le bas par la crainte des investisseurs quant à un ralentissement de la demande chinoise, lequel entraîne un affaiblissement du secteur de la construction de l’Empire du Milieu.

Au final , vendredi, sur le LME, la tonne de cuivre pour livraison dans trois mois s’échangeait à 5677,50 dollars  à la pause méridienne, contre 5.468 dollars le vendredi précédent en fin d’après-midi.

Sources : LME, AFP

Elisabeth Studer – 08 février 2015 – www.leblogfinance.com


Le Blog Finance

Partager cet article