Denis Gautier-Sauvagnac écope d’un an ferme

Mots-clefs : , , ,

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné lundi l’ex-patron Denis Gautier-Sauvagnac à trois ans de prison, dont deux avec sursis, dans l’affaire de la “caisse noire” de l’UIMM, la puissante fédération patronale de la métallurgie.

L’ancien leader patronal a également été condamné à verser une amende de 375.000 euros. Le procureur avait requis une peine de 2 ans de prison avec sursis et 250.000 euros d’amende à son encontre.

Dans ses attendus, le tribunal a notamment estimé que Denis Gautier-Sauvagnac avait eu “une participation centrale, en connaissance de cause et pendant des années”, au “fonctionnement d’un système occulte de distribution d’importants fonds en espèces alors même qu’il disposait de tous les pouvoirs pour mettre un terme à ces pratiques frauduleuses”.

Pour les juges, ces pratiques, contrairement à ce qu’a soutenu à l’audience Denis Gautier-Sauvagnac, “ne concourraient pas à une meilleure régulation de la vie sociale mais concourraient à alimenter des soupçons de financement occulte de partis politiques, d’achats de parlementaires, d’achat de la paix sociale, d’enrichissement personnel, à jeter le discrédit sur tous les décideurs publics ou privés de la vie politique et économique du pays, de telle sorte qu’elles sont extrêmement négatives pour l’intérêt général”.

Me Jean-Yves Le Borgne, avocat de Denis Gautier-Sauvagnac, a dénoncé “une peine démesurée, un jugement d’une sévérité sans pareil” et annoncé son intention de faire appel du jugement.

(Avec AFP)

Partager

À lire aussi

debrayalain debrayalain a posté le 10 février 2014 à 15h16

Pas besoin d`etre un genie pour comprendre qu`une economie reposant sur l`offre va conduire a une impasse . Pour faire simple , on a besoin de 5 milliards de pantalons pas an . Les Indes en font 10 , les USA 20 , etc ..etc …. On fait quoi des excedents ? Je vais vous dire dans une economie liberale , la solution sera la Competition , la baisse des couts pour etre competitifs …….. les ouvriers tenus la “tete sous l`eau “

Je réponds J’alerte


Challenges.fr – Toute l’actualité de l’économie en temps réel

Partager cet article