Devises et taux : Kashkari (Fed) ne voit aucune preuve de hausse de l'inflation

Mots-clefs : , , , , , , ,

WASHINGTON, 3 novembre (Reuters) – Le président de l’antenne de la Réserve fédérale à Minneapolis a déclaré vendredi ne pas percevoir de signe d’accélération de l’inflation aux Etats-Unis et jugé que la Fed devrait s’abstenir de relever ses taux d’intérêt tant que cette situation perdurera.

« Il y a une certaine nervosité sur le fait que, si tout à coup le marché du travail se resserre plus rapidement que nous ne l’anticipons (..) tout à coup l’inflation soit bien plus élevée que nous ne l’anticipons et sur le fait que nous aurions alors à relever les taux de manière agressive », a dit Neel Kashkari lors d’un colloque à Washington. « Mon objection est que nous ne voyons aucune preuve de cela dans aucun indicateur et je pense que nous devrions nous laisser guider par les indicateurs. »

La Fed a décidé à l’unanimité mercredi de laisser ses taux inchangés tout en laissant entendre qu’elle les relèverait probablement en décembre pour la troisième fois de l’année.

Neel Kashkari, qui dispose d’un droit de vote cette année au sein du comité de politique monétaire de la Fed, ne cesse de répéter que la Fed devrait marquer une pause dans son cycle de resserrement monétaire jusqu’à ce que l’inflation atteigne son objectif de 2%.

Il a aussi dit ne s’attendre à aucun changement majeur avec l’arrivée prochaine de Jerome Powell à la présidence de la Fed. (Lindsay Dunsmuir; Bertrand Boucey pour le service français)

Investir – Toute l'info des marchés – Les Echos Bourse

Partager cet article