Devises et taux : La BCE doit garder la « main ferme » sur sa politique accommodante-Praet

Mots-clefs : , , , , , , ,

FRANCFORT, 13 septembre (Reuters) – La Banque centrale européenne doit garder la « main ferme » dans la conduite de sa politique monétaire ultra-accommodante malgré des perspectives de croissance positives dans la zone euro, a une nouvelle fois plaidé mercredi Peter Praet, le chef économiste de la BCE.

« La scénario de base pour l’inflation à venir reste essentiellement dépendant de conditions de financement très souples qui, dans une large mesure, dépendent de la position actuellement accommodante de la politique monétaire », a dit Peter Praet lors d’une intervention à Francfort.

« En conséquence, garder la main ferme continue d’être essentiel pour favoriser une convergence durable de l’inflation vers notre objectif de politique monétaire », a-t-il ajouté.

La BCE devrait se prononcer dans les prochaines semaines sur l’avenir de son programme de rachats d’actifs. Des sources ont déclaré à Reuters que les responsables de l’institut de Francfort s’étaient entendus la semaine dernière pour le réduire à partir de l’an prochain.

Ils sont aussi convenus que, même avec la réduction de sers rachats d’actifs, la politique monétaire de la BCE resterait encore longtemps accommodante et que sa normalisation serait progressive. (Francesco Canepa; Bertrand Boucey pour le service français)

Investir – Toute l'info des marchés – Les Echos Bourse

Partager cet article