Devises et taux : Rosengren (Fed) voudrait plus d'outils en cas de retournement

Mots-clefs : , , , , , ,

6 septembre (Reuters) – Les responsables américains de la politique budgétaire et de la politique monétaire manqueront probablement de munitions pour répondre au prochain retournement de cycle à moins de disposer de nouveaux outils, selon un document de recherche rédigé par Eric Rosengren, président de la Fed de Boston.

Les outils actuels à la disposition des autorités, qu’ils soient budgétaires, monétaires ou réglementaires, « risquent de ne pas suffire à contrecarrer les chocs futurs, réduisant (leur) capacité à mettre l’économie à l’abri de futurs chocs adverses », lit-on dans ce document qu’Eric Rosengren doit présenter lors d’une conférence ce week-end.

« Il faudrait accorder plus d’attention à l’établissement de mécanismes appropriés pour atténuer les chocs futurs », écrivent le président de la Fed de Boston et ses coauteurs.

Il est difficile d’évaluer le coût potentiel de longues périodes de taux bas, ajoutent-ils. (Ann Saphir, Véronique Tison pour le service français)


Investir – Toute l'info des marchés – Les Echos Bourse

Partager cet article