Disparition de l’inventeur du Nutella, Michele Ferrero

Mots-clefs : , , , ,

Michele Ferrero, père de la pâte à tartiner Nutella qui en a fait l’homme le plus riche d’Italie, est décédé samedi à l’âge de 89 ans à Monaco, selon des médias italiens.

« J’ai appris avec émotion la nouvelle de la disparition de Michele Ferrero, un vrai entrepreneur, connu et apprécié en Italie et à l’étranger », a écrit le président de la République italienne, Sergio Mattarella, dans un communiqué.

« Ferrero a été pendant de très longues années au premier plan de l’industrie italienne, réussissant à rester toujours dans le vent grâce à des produits innovants et à son travail tenace et réservé. L’Italie se souvient avec reconnaissance de lui et du soutien qu’il a apporté à la culture », a-t-il ajouté.

Michele Ferrero, qui s’est toujours montré discret, était malade depuis plusieurs mois. Selon l’agence de presse AG, une chapelle ardente doit être dressée à Alba, la ville du nord-ouest de l’Italie où il a bâti son empire.

Ferrero, 1er fortune de l’Italie et 30e mondial

Il avait hérité de son père pâtissier une petite entreprise et la recette d’une « supercrema » à base de noisettes et de cacao, qu’il a légèrement modifiée en 1964 et rebaptisée « Nutella » en vue de l’exporter à travers l’Europe.

Le succès a été immédiat et le groupe a ensuite multiplié les réussites autour du chocolat: Kinder, Ferrero Rocher, Mon Chéri…

Il emploie aujourd’hui plus de 22.000 salariés à travers le monde et réalise un chiffre d’affaires annuel de plus de 8 milliards d’euros.

« La » Nutella — comme disent les Italiens — y participe pour 1,7 milliard d’euros. Ses 11 usines à travers le monde en produisent chaque année 365.000 tonnes, au grand dam des diététiciens.

Michele Ferrero avait cédé la présidence du groupe en 2011 à son fils Giovanni, âgé aujourd’hui de 50 ans, juste après le décès de son aîné Pietro, qui avait succombé à un infarctus en Afrique du Sud à l’âge de 47 ans.

Selon le magasine Forbes, le patrimoine de la famille Ferrero est estimée à 23,4 milliards de dollars (environ 20 milliards d’euros), ce qui les place en tête des plus grandes fortunes d’Italie et au 30ème rang mondial.


Challenges.fr – Toute l’actualité de l’économie en temps réel

Partager cet article