Economie : Argentine : Le président de la banque centrale remplacé, le peso monte

Mots-clefs : , , , , , , ,

BUENOS AIRES, 15 juin (Reuters) – Le peso argentin gagnait plus de 4% vendredi à l’ouverture des marchés locaux après la démission du président de la banque centrale Federico Sturzenegger, remplacé par l’ancien ministre des Finances Luis Caputo.

Cette nomination inattendue, après plusieurs semaines de forte volatilité de la monnaie argentine qui ont conduit le gouvernement à solliciter une aide de 50 milliards de dollars (43 milliards d’euros) du Fonds monétaire international (FMI), semblait contribuer à rassurer les marchés.

Le peso s’échangeait autour de 27 pour un dollar dans les premiers échanges, contre 27,70 en fin de séance jeudi.

Lors d’une conférence de presse, Nicolas Dujovne, désormais à la tête d’un grand ministère des Finances et du Budget, a dit s’attendre à ce que les investisseurs saluent l’arrivée d’une première enveloppe d’aide du FMI de 7,5 milliards de dollars, le conseil d’administration de l’organisation basée à Washington ayant approuvé l’accord d’assistance mercredi.

Il a ajouté que la banque centrale pourrait intervenir sur le marché en cas de besoin dans le cadre de l’accord conclu avec le FMI.

« Nous avons ratifié cela avec le Fonds. Nous avons un système flottant dans lequel la banque centrale peut intervenir », a-t-il dit.

La semaine dernière, Federico Sturzenegger avait suggéré un arrêt des interventions de la banque centrale sur le marché local mais l’institution a de nouveau vendu plus de 500 millions de dollars mardi et mercredi avant de laisser le peso chuter de 6,22% pour s’inscrire à un plus bas historique jeudi. (Caroline Stauffer; Marc Angrand pour le service français, édité par Juliette Rouillon)


Investir – Toute l'info des marchés – Les Echos Bourse

Partager cet article