Economie : Le Portugal prévoit un excédent budgétaire en 2020

Mots-clefs : , , , , ,

(Actualisé avec citations)

LISBONNE, 14 avril (Reuters) – Le gouvernement portugais a réduit vendredi son objectif de déficit budgétaire pour 2018, en dépit des critiques de ses alliés communistes et du Bloc gauche, et dit que le pays devrait afficher son premier excédent budgétaire en 2020, réduisant sensiblement son endettement.

Dans son programme de stabilité sur 2018-2022 présenté par le ministre des Finances Mario Centeno, le gouvernement socialiste table sur un excédent de 0,7% du PIB en 2020 et de 1,3% à la fin de cette période.

Le déficit ne devrait représenter que 0,2% du PIB en 2019, contre 0,7% prévu cette année. Le précédent objectif pour 2018 était de 1,1%.

« Nous n’avons pas la mémoire courte. Nous savons ce qu’il en a coûté aux Portugais de sortir du cauchemar et nous ne suivrons pas cette voie », a-t-il dit, faisant référence à la crise de la dette de 2010-2013.

« La voie de la stabilité budgétaire est la voie sûre pour notre avenir », a-t-il dit.

Le ratio dette/PIB devrait progressivement diminué à 102% en 2022, contre 122,2% anticipé en 2018.

Le gouvernement a également légèrement relevé sa prévision de croissance de 2,2% à 2,3% en 2018 et prévoit une progression similaire en 2019 et 2020. Il anticipe un ralentissement progressif de la croissance à 2,1% d’ici 2022.

Le Bloc de gauche, eurosceptique, et les communistes estiment que l’administration devrait dépenser davantage pour les soins de santé et les salaires des fonctionnaires plutôt que de réduire le déficit de façon excessive par rapport à l’objectif qu’ils s’étaient fixé il y a un an.

Le Premier ministre Antonio Costa a déclaré à la presse que ce nouveau plan ne compromet pas leur accord, consistant à poursuivre la réduction du déficit conformément aux directives de Bruxelles.

(Andrei Khalip et Sergio Goncalves Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français)

Investir – Toute l'info des marchés – Les Echos Bourse

Partager cet article