EDF : Breton et Cirelli nient tout intérêt pour la Présidence

Mots-clefs : , , , , ,

C’est non ! Thierry Breton, le patron actuel d’Atos et ancien dirigeant de France Telecom ainsi que l’entourage de Jean-François Cirelli, vice-président de GDF-Suez, ont démenti formellement être intéressés par la présidence d’EDF. Estimant au contraire qu’il s’agissait d’une rumeur sans fondement. Thierry Breton a par ailleurs démenti avoir jamais fait la moindre offre de service en ce sens.

Pourtant, une source proche du dossier avait indiqué plus tôt à l’AFP que Thierry Breton, Jean-François Cirelli et le patron de la SNCF, Guillaume Pepy, avaient indiqué être intéressés pour reprendre le flambeau laissé par l’actuel PDG, Henri Proglio, en novembre prochain.

Dans son démenti, l’ancien ministre de l’Economie Thierry Breton estime par ailleurs « que la continuité est nécessaire à la direction d’EDF », tout en ajoutant que Henri Proglio est un excellent président. Mettant les points sur les « i », Mr Breton a par ailleurs tenu à préciser que même si proposition lui avait été faite, il aurait refusé toute présidence d’EDF.

Ces démentis interviennent alors que lundi dernier, la lettre confidentielle Hexagones avait exhorté François Hollande à proposer la présidence d’EDF à Thierry Breton, en vue de se conformer à la volonté d’ouverture politique au centre droit.

Sources : AFP

Elisabeth Studer – 17 juin 2014 – www.leblogfinance.com


Le Blog Finance

Partager cet article