FIDAL renforce son expertise en Droit public avec l’arrivée d’Emmanuel Duru

Mots-clefs : , , , , , , , ,

duru_emmanuel_uedm8746_hdFIDAL renforce son offre de service à destination des collectivités locales et de leur écosystème (Société d’Economie Mixte, Groupement d’Intérêt Economique, associations, …) avec l’arrivée d’Emmanuel Duru au sein du département Droit Public dirigé par Jean-Sébastien Oriou.

Agé de 38 ans, Emmanuel Duru est titulaire du DESS Juriste territorial (Université Panthéon Assas Paris II) et d’un DEA en Droit public économique (Université Paris XIII). Il a obtenu son CAPA en 2008.

Après avoir acquis une expérience de conseil au sein du pôle « Gestion des services publics locaux » du cabinet Philippe Laurent Consultants (PLC) entre 2001 et 2003, ses travaux auprès de l’Assemblée des Communautés de France (AdCF) de 2004 à 2012 lui ont permis de développer une connaissance accrue des réformes institutionnelles. Il a contribué aux chantiers de réflexion sur les grands enjeux de l’organisation des pouvoirs locaux, tout en assurant une assistance juridique quotidienne auprès des adhérents. Par la suite, ses fonctions de conseiller puis de directeur de cabinet au sein de plusieurs cabinets ministériels (2012-2017) en charge des collectivités locales lui ont permis d’être au cœur du processus d’élaboration des dernières lois en matière de décentralisation (lois MAPTAM, NOTRe, etc.).

Arrivé au sein de FIDAL en novembre 2017, Emmanuel co-animera aux côtés de Véronique Fontaine le pôle « secteur public local », en complémentarité avec les autres départements de FIDAL qui répondent aux besoins des acteurs locaux. Il sera ainsi amené à traiter différentes problématiques propres au secteur public local, notamment : droit des collectivités locales et de l’intercommunalité, transfert des compétences au sein du bloc local, mise en place des nouvelles métropoles, fonctionnement quotidien des établissements publics de coopération intercommunale (communautés de communes, d’agglomération et urbaines), accompagnement des conseils départementaux et régionaux dans l’appropriation de leur nouveau rôle post- loi Notre, réorganisation institutionnelle, mise en œuvre des politiques publiques, gestion des satellites, etc.

Une arrivée synonyme d’un renforcement, au sein du département Droit public, de la dimension « conseil auprès des acteurs du secteur public local »

Activité d’ores et déjà exercée par FIDAL, le conseil auprès des acteurs du secteur public local aura vocation à se développer, en offrant aux clients publics une expertise pluridisciplinaire et globale de toutes les problématiques rencontrées par les acteurs publics locaux.

Le cabinet, fort de 1400 avocats et juristes en France dont 40 au sein du département Droit public, est à même de faciliter la mise en réseau de ses ressources internes, tant sur les aspects droit public que droit privé, permettant ainsi à ses clients d’avoir accès aux spécialités du cabinet, notamment en matière d’environnement, d’urbanisme, d’aménagement, de droit de l’énergie et autres activités régulées, de transport, de fiscalité, de droit des sociétés, d’open data, de propriété intellectuelle, de ressources humaines, etc. De plus, par sa dimension tant nationale que locale, FIDAL permet d’assurer une ingénierie de haut niveau, alliée à une relation de proximité.

L’arrivée d’Emmanuel permettra de rassembler ces différentes facettes de l’activité de FIDAL et de contribuer à renforcer l’offre de services du cabinet à destination des entités publiques locales.

Voir aussi : 

L’entrée en vigueur discutée de la compétence GEMAPI !

Les réseaux intérieurs des bâtiments : une nouvelle catégorie de réseaux en matière de distribution d’électricité

Mots-clés : ,

FIDAL avocats : le blog

Partager cet article