Fonctionnaires : Dussopt fait un pas vers les organisations syndicales

Mots-clefs : , , , , ,

Le secrétaire d’Etat à la fonction publique, Olivier Dussopt, a fait un pas vers les organisations syndicales en acceptant d’intégrer certaines de leurs demandes au document cadre de la concertation, ouverte officiellement jeudi.

Celle-ci porte sur quatre thèmes jugés « prioritaires » par le gouvernement : simplification du dialogue social, recours accru aux contractuels, rémunération plus individualisée et accompagnement renforcé des évolutions de carrière, ce dernier thème comprenant des plans de départs volontaires inédits dans la fonction publique.

La CFDT (2e syndicat représentatif) souhaitait « que soient inscrites les conditions de recrutement des titulaires, d’organisation des concours, d’attractivité des concours », a dit à l’AFP Olivier Dussopt. « C’est une proposition qu’on a acceptée », et qui sera « intégrée à l’un des quatre chantiers » de la concertation, a-t-il déclaré.

Par ailleurs, M. Dussopt a indiqué être « ouvert » à ce que la discussion sur certains sujets, « puisse continuer après les élections professionnelles » dans la fonction publique, prévues le 6 décembre. La concertation devait initialement prendre fin en octobre, mais la CFDT notamment réclamait que le calendrier puisse « enjamber » ces élections.

« Si certains débats ne sont pas clos, on les achèvera », a déclaré à l’AFP Olivier Dussopt, qui se donne pour « objectif » de présenter « un projet de loi en mars 2019 ».

Un nouveau « document d’orientation » pour la concertation sera communiqué aux syndicats vendredi, et M. Dussopt les recevra à nouveau « en fin de semaine prochaine », afin de recueillir leur « sentiment » sur ce document définitif.

Par ailleurs, à l’issue de la réunion de lancement jeudi, la CGT s’était félicitée que le gouvernement ait acté l’abandon de « l’hypothèse » un temps envisagée selon elle « de décorréler la valeur du point selon les versants de la fonction publique ». Le point d’indice sert au calcul de la rémunération des fonctionnaires, et est actuellement commun aux trois versants (Etat, territoriale et hospitalière).

« J’ai indiqué qu’en l’état des discussions, (…) dans la mesure où le collège des employeurs ne le demande pas, la question me semble assez bien avancée », a confirmé à l’AFP M. Dussopt.

Le secrétaire d’Etat s’est félicité du climat dans laquelle s’est déroulé jeudi le lancement de la concertation, une semaine après une journée de mobilisation des fonctionnaires : « Les neuf organisations syndicales ont participé aux travaux du début à la fin », a-t-il fait valoir.

Actualité économique sur cbanque.com

Partager cet article