France : précarité accrue, la majorité des embauches de 2013 sont des CDD

Mots-clefs : , , , , , ,

Vous avez dit précarité ? Sociale et financière ?
Alors que la France risque de se faire tirer les oreilles par Bruxelles, suite à la baisse de ses recettes fiscales, situation qui ne présage rien de bon quant à une éventuelle hausse des impôts, le quotidien des actifs de l’Hexagone ne s’avère guère réjouissant.

Selon les chiffres publiés mercredi par le Ministère du Travail, la part des CDD dans le total des embauches au 4ème trimestre 2013 a atteint un niveau record, frôlant les 84%.

Tout se passe donc comme si seul un noyau dur des salariés pouvait bénéficier d’un CDI, les autres employés – plus précaires – ne devant se contenter que d’un CDD voire même d’un travail intérimaire, devenant ainsi une véritable variable d’ajustement.

Le contrat en CDI devient désormais une « faveur » octroyée avec parcimonie … la régulation française et les restrictions réglementaires au licenciement étant les arguments invoqués par les employeurs pour justifier leur démarche, mais ceci n’explique pas tout.

Depuis la mi-2011, le recours à ces contrats a augmenté de manière quasi-continue. Le précédent record, s’élevant à 83%, date du 1er trimestre 2013.

Rappelons qu’avant la crise financière, au 1er trimestre 2008, environ 70% des embauches se faisaient déjà via un contrat à durée déterminée.

Selon la Dares, le service statistique du ministère, en 2014, le CDD est don en quelque sorte devenu la norme, et ce, quelle que soit la taille de l’établissement.

Certes, la loi sur la sécurisation de l’emploi, instaurée en juillet dernier, prévoit qu’en cas de recours aux CDD, et tout particulièrement lorsqu’il s’agit de contrats de courte durée, les cotisations employeurs soient plus élevés qu’en cas de CDI.

Mais au final, la majorité des contrats en CDD ne sont pas taxés, le MEDEF ayant obtenu lors des négociations l’exonération des cotisations sur l’embauche des jeunes de moins de 26 ans, lesquels constituent la majorité des embauches en CDD.

Sources : AFP, BFMTV

Elisabeth Studer – 31 mai 2014 – www.leblogfinance.com

A lire également :
Emploi : baisse des contrats en CDI

. Grèce : le FMI pour un SMIC à 680 euros


Le Blog Finance

Partager cet article