GENERAL ELECTRIC : Après la nomination surprise d'un nouveau PDG, l'action General Electric s'envole

Mots-clefs : , , , , , , , ,

General Electric nomme un nouveau patron

(BFM Bourse) – Le conglomérat industriel américain a annoncé la nomination surprise d’un nouveau PDG, Lawrence Culp, en lieu et place de John Flannery. Le cours de l’action a chuté puis s’est envolé dans les échanges pré-ouverture avant de se stabiliser autour d’une hausse de 9%.

Après avoir perdu 5% puis s’être envolé de plus de 13% dans les échanges électroniques avant l’ouverture de la Bourse new-yorkaise (à 13h30, heure française), le cours de l’action General Electric (GE) s’est stabilisé autour d’une hausse de 9,79%, à plus de 12,4$ vers 18h30 heure française. Le conglomérat industriel doit ce rebond à la nomination surprise d’un nouveau PDG, Lawrence Culp, qui remplace John Flannery. Le groupe a annoncé, dans le même temps, qu’il allait inscrire une charge pour dépréciation d’environ 23 milliards de dollars (19,8 milliards d’euros) dans sa division génération d’électricité, essentiellement liée à l’acquisition des activités d’Alstom en 2015.

Enfin, le groupe a aussi déclaré, comme prévu, qu’il n’atteindrait pas ses objectifs 2018 en matière de génération de trésorerie et de bénéfice par action, en raison de la faiblesse de ses activités dans l’électricité notamment.

Un titre en pleine dégringolade depuis 2 ans

Face aux difficultés économiques de l’entreprise depuis début 2016, le titre s’est vu exclure du Dow Jones Industrial Average au début de l’été, alors que l’entreprise en était un membre continu depuis 1907. Preuve de ces difficultés, le titre a perdu 64% de sa valeur depuis le 1er janvier 2017. Et 58% depuis l’arrivée aux manettes de John Flannery, en juin 2017. La capitalisation boursière du groupe a même chuté sous les 100 milliards de dollars au cours de clôture de vendredi.

Le nouveau PDG choisi à l’unanimité par le conseil d’administration aura donc pour mission de redresser la barre, après avoir transformé le conglomérat Danaher Corp entre 2000 et 2014. Âgé de 55 ans, Lawrence Culp était présent au conseil d’administration de GE depuis avril 2018.

Quentin Soubranne – ©2018 BFM Bourse

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur GENERAL ELECTRIC en temps réel :


Votre avis

Actu et Conseils – BFM Bourse

Partager cet article