Généralités de l’ADN

Mots-clefs : ,

Exemple de page de Généralités de l’ADN

Diversité, structure, et métabolisme des acides nucléiques :

L’ADN est la première molécule biologique dont la structure a été identifiée.

L’ADN est un acide nucléique : « Nucléique » car il a été découvert dans le noyau, et « acide » car il contient de l’acide phosphorique.

Il existe deux types d’acides nucléiques qui différent par leur composition en sucre :

  • L’ADN qui contient du désoxyribose, il est support de l’information génétique. (délétion d’un oxygène en place 2 sur ce sucre).

  • L’ARN qui contient du ribose, il sert à faire fonctionner le génome.

Chaque cellule contient environ 5 pg d’ADN pour une longueur d’environ 1m. L’ADN est compacté pour tenir dans le noyau de 6 picogramme.

L’ADN n’est pas exclusivement nucléaire : il existe l’ADN mitochondrial, il est très petit, fait 37 gènes.

Fonctionnement du message génétique : ADN se réplique, c’est la réplication, la cellule mère se dive en deux cellules filles, et transmet une partie de son message en ARNm, c’est la transcription. L’ARNm va s’utiliser, avec des nucléotides, pour construire la protéine qui est construite d’acides aminés, c’est la traduction.

  1. La structure des acides nucléiques :

L’ADN est une macromolécule, c’est un polymère de nucléotides. C’est un structure à trois pièces : base+ sucre+ acidephosphorique. Ce dernier est le plus abondant et possède trois fonctions identiques acides, avec une charge négative.

Les deux sucres sont donc le désoxyribose et le ribose, le désoxyribose étant le plus stable des deux.

  1. Le nucléotide :

Le nucléotide est l’association d’une base, d’un sucre, et d’un acide phosphorique.

Le sucre est lié de maniéré covalente :

Ce sur est lié à la base pyrimidine en à l’azote en 1’, et pour les bases puriques à l’azote en 9’.

On distingue des bases puriques (9 sommets) et des bases pyrimidiques (6 sommets) :


Doc-Etudiant.fr

Partager cet article