Gérard Depardieu met en vente sa villa belge

Mots-clefs : , , , ,

Gérard Depardieu a décidé de prendre le large, une fois de plus. Installé en Belgique depuis 2012 après son départ tonitruant de France, l’acteur français a mis en vente sa villa de Néchin. Il s’agit d’une maison de maître de 450 mètres carrés habitables avec jardin, située “à deux pas de la frontière française et au centre de l’Eurométropole Lille-Tournai-Courtrai”, comme le précise l’annonce publiée sur internet.

La presse belge évoque un prix de 1,2 million d’euros pour cette demeure construite à la fin du XIXe siècle et aménagée en chambres d’hôtes “Prestige” proposées à la location. En effet, le comédien n’a passé que très peu de temps à Néchin où il avait organisé, en 2013, une garden party après avoir été fait citoyen d’honneur de la ville.

La “Villa White Cloud”, comme on la surnomme, comprend au total cinq chambres réparties sur trois niveaux. Toutes sont équipées d’une salle de bain. Le bien dispose en outre d’une vaste cuisine équipée et abrite un garage ainsi qu’un parking.

Depardieu http://www.immodeluxe.eu – Depardieu http://www.immodeluxe.eu –

Opération déstockage pour Depardieu?

Souvent critiqué pour son départ en Belgique, Gérard Depardieu n’a pas quitté la France pour raisons fiscales (il paierait d’ailleurs “50% d’impôts” en Belgique, selon Le Point). C’est ce que l’acteur explique dans une récente interview accordée au Figaro Magazine à l’occasion de la sortie de son livre intitulé “Monstre”.

“Contrairement à ce que disent les journalistes, ce n’est pas pour la fiscalité que je me suis barré. Non”, a-t-il déclaré. “Si c’était pour ça, je me serais barré bien avant! Je payais plein pot, je ne me plaignais pas. Ce que je ne supporte pas, et c’est pour ça que ce pays m’emmerde, c’est de voir que les Français sont tristes comme la mort”, a-t-il précisé.

Toujours français, mais doté d’un passeport russe, Gérard Depardieu est également propriétaire de plusieurs biens parisiens dont il souhaiterait se séparer. Parmi eux, un hôtel particulier du VIe arrondissement de la capitale, croit savoir le magazine Soixante-Quinze dans son numéro de juillet et août. Une propriété de 1800 m² estimée à environ 50 millions d’euros qu’il avait mise en vente en 2012.

Depardieu Wikimedia sous licence CC – Mbzt – Hôtel de Chambon dans le VIe arrondissement de Paris
Votre argent RSS – economie

Partager cet article