Google Car : Shaun Stewart, venu d’Airbnb, remplace Chris Urmson

Mots-clefs : , , , , , , , ,

Chez Google, on prépare activement l’arrivée de la voiture autonome. Si le départ de Chris Urmson, le directeur technique du projet peut certes être considéré comme un coup dur pour la firme, cette dernière vient de débaucher Shaun Stewart, un dirigeant d’Airbnb qui aura la charge de préparer la commercialisation de sa voiture autonome, prévue à l’horizon 2020.

Le départ de Chris Urmson après sept ans passés à travailler au développement de la Google Car et l’arrivée de Shaun Stewart pourrait ainsi démontrer que le véhicule a dépassé le stade de concept et qu’il s’agit désormais de mettre les bouchées doubles en terme de marketing et commercialisation.

Shaun Stewart a mis en place puis géré l’activité d’Airbnb – le service de location entre particuliers – après avoir été le PDG du voyagiste Jetsetter. Placé directement sous la houlette de John Krafcik, ancien patron de Hyundai désormais à la tête de la division de Google dédiée à la voiture autonome, il sera désormais responsable de la commercialisation de la nouvelle technologie mise en place par le géant du net. Selon le site engadget.com Stewart pourrait ainsi travailler sur l’intégration de la technologie de la voiture autonome de Google au sein d’un service robotique de location de véhicules.

Parmi les récentes embauches figurent également Kevin Vosen, premier avocat général du projet et Tim Papandreou, ancien membre du Bureau de l’Innovation des Services de Transports Municipaux de San Francisco et expert en politique des transports. Il était en effet jusqu’à présent le point d’entrée principal de Google et d’autres sociétés  innovatrices de haute technologie pour le développement d’initiatives politiques autour des voitures sans conducteur et d’autres innovations de transport en commun. Ces nouvelles recrues devraient ainsi permettre à Google de faire face aux épineux problèmes juridiques susceptibles de survenir.

Alors que Google n’a pas affiché jusqu’à présent de plans pour développer le système commercial de la Google Car, la société souhaite développer une entreprise distincte d’Alphabet qui vendrait le système et les données à des constructeurs automobiles, et ce, avant la fin de l’année.

En septembre 2015, Astro Teller qui dirige les laboratoires Google X, la branche innovation de la firme américaine, avait tenu à préciser que cette dernière n’avait pas l’intention de devenir elle-même un constructeur automobile concurrent des groupes actuels. Selon lui, Google va plutôt se spécialiser sur le développement de capteurs et logiciels, pour au final s’associer à des constructeurs existants pour la commercialisation.

Sources : Reuters, Engadget.com, Eureka Presse

Crédit illustration : Google

Elisabeth Studer, le 30 août 2016 – www.leblogfinance.com

Le Blog Finance

Partager cet article