Immobilier: ce qui pousse les Français à devenir propriétaires

Mots-clefs : , , , ,

Quand les Français achètent un appartement ou une maison, c’est pour y vivre longtemps. Parmi les raisons financières qui poussent à investir, les propriétaires dans le monde évoquent en premier (31% des répondants) la possibilité de capitaliser sur un premier achat pour réaliser un nouvel investissement dans l’immobilier, selon l’étude HSBC Beyond the Bricks – The Value of Home*. De même, quatre propriétaires sur dix désirent acquérir un nouveau bien dans les cinq ans après un achat.  Les Chinois (59%) et les Singapouriens (53%) sont encore plus enclin à adopter ce genre de stratégie.

À l’inverse, ce n’est pas du tout la façon de faire des propriétaires français. Seulement 13% comptent capitaliser sur la valeur acquise dans la perspective d’un nouvel investissement et un peu plus d’un quart souhaite réaliser à nouveau un achat.

Devenir propriétaire: une preuve de réussite personnelle

Pour 44% des propriétaires français, l’achat d’un bien n’est pas lié à des considérations financières. L’envie est d’abord de se sentir chez soi. Près de quatre répondants sur dix ont acheté car ils préfèrent rembourser un prêt plutôt que de verser un loyer.

Ils sont nombreux (59%) à voir le fait de devenir propriétaire comme une preuve de réussite individuelle. En revanche, ce « statut » est bien moins valorisé socialement en France par rapport à l’étranger. Dans l’Hexagone, seuls 27% pensent que c’est une preuve de réussite aux yeux de l’entourage, contre 49% dans le monde.

Enfin, pour six propriétaires sur dix (61%) la capacité de transmettre un bien à sa descendance est une source de fierté. Ce sentiment est encore plus fort en France (68%).

*L’étude HSBC Beyond the Bricks – The Value of Home a interrogé plu de 10.000 personnes dans 10 pays: Australie, Canada, Chine, France, Malaisie, Mexique, Singapour, Taïwan, Royaume-Uni et États-Unis. L’enquête a été menée sur internet entre septembre et octobre 2017 auprès de propriétaires et propriétaires potentiels, âgés de 21 ans ou plus, à partir d’un échantillon représentatif de la population de chaque pays. 

Votre argent RSS – economie

Partager cet article