Immobilier : près de deux acheteurs pour un vendeur sur le marché

Mots-clefs : , , , , , ,

3,5 millions d’acheteurs, pour « seulement » 2 millions de vendeurs : le marché de l’immobilier est de plus en plus déséquilibré selon l’observatoire du moral immobilier.

L’année 2018 démarre avec une abondance d’acheteurs à en croire ce baromètre réalisé par Logic-Immo et Kantar TNS (1) : « 500 000 candidats à l’accession immobilière de plus qu’il y a un an ». Résultat de cet afflux d’acheteurs potentiels, Stéphanie Pécault, responsable des études chez Logic-Immo, annonce « un ratio proche de deux acheteurs pour un vendeur ».

Ce déséquilibre entre offre et demande devrait soutenir la progression des prix, déjà importante depuis plusieurs mois. Malgré cette augmentation, de 4% pour les logements anciens sur l’année 2017, les candidats à l’accession se veulent plutôt optimistes : « Le spectre d’une remontée des prix n’est envisagé que par un bon tiers des candidats à l’accession immobilière », relève Stéphanie Pécault, « tandis que 54% s’attendent plutôt à une stabilisation ». Les taux de crédit restant eux à des niveaux très bas, les trois quarts des sondés jugent que c’est encore « le moment d’acheter ».

Lire aussi : Quelles perspectives pour les prix et taux immobiliers en 2018 ?

(1) Sondage réalisé en janvier 2018 auprès d’un échantillon représentatif de 1 216 personnes majeures. Pour l’estimation du nombre d’acheteurs et de vendeurs, cet observatoire se base sur un échantillon national de 3 086 personnes.

Actualité économique sur cbanque.com

Partager cet article